Le Secrétariat de la Commission de coopération environnementale (CCE) a publié aujourd’hui l’ébauche de son rapport intitulé Le maïs et la biodiversité : Les effets du maïs transgénique au Mexique, en vue de recueillir les commentaires du public.

Ce rapport indépendant, rédigé par des spécialistes de renommée mondiale, a été présenté aujourd’hui à un auditoire de près de 400 personnes dans le cadre d’un symposium auquel participent des cultivateurs de maïs, des groupes industriels, des universitaires, des écologistes et des fonctionnaires. La CCE a entrepris d’élaborer ce rapport en 2002 quand plusieurs collectivités et organisations non gouvernementales lui ont demandé de mener une étude sur la découverte de matériel génétique modifié dans des variétés traditionnelles de maïs cultivées au Mexique, en dépit d’un moratoire décrété sur l’ensemencement de maïs transgénique dans ce pays. En vertu de l’article 13 de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, accord environnemental parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain, le Secrétariat de la CCE a constitué un groupe consultatif international chargé de piloter l’élaboration du rapport et de conseiller les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis.

Le groupe consultatif présentera ses recommandations aux trois gouvernements en juin prochain, recommandations qui seront en partie basées sur les observations faites aujourd’hui par les participants au symposium. La période de consultation publique prendra fin le 12 avril 2004. Tous les commentaires reçus seront affichés sur le site Web de la CCE dans leur langue originelle. Les chapitres du rapport sont présentés dans la langue de leur auteur, avec des résumés en français et en espagnol. Si vous avez des commentaires ou des questions à soumettre au groupe consultatif avant qu’il ne formule ses recommandations, veuillez les envoyer par courriel à Chantal Line Carpentier, à l’adresse clcarpentier@ccemtl.org, en mentionnant dans l’objet « Commentaires concernant le rapport sur le maïs et la biodiversité ».