Chemicals in North America

Projet

Surveillance et évaluation de la pollution en Amérique du Nord

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2010

Le principal objectif de ce projet consiste à aider les Parties à accroître la comparabilité, la fiabilité, la pertinence et la disponibilité des données et de l’information sur les substances toxiques qui sont présentes dans l’environnement en Amérique du Nord. Il vise plus précisément à améliorer la production de l’information requise pour déceler et évaluer les tendances et les problèmes liés aux polluants et aux facteurs de stress qui nuisent à l’environnement et à la santé humaine.

Ce projet aidera également les Parties à atteindre les objectifs qu’elles se sont collectivement fixés en matière de GRPC.

Objectifs du projet

Le principal objectif de ce projet consiste à aider les Parties à accroître la comparabilité, la fiabilité, la pertinence et la disponibilité des données et de l’information sur les substances chimiques qui sont présentes dans l’environnement en Amérique du Nord ainsi que sur leur gestion. Il vise plus précisément à améliorer la production et la gestion de l’information requisepour déceler et évaluer les tendances et les problèmes liés aux polluants et aux facteurs de stress qui nuisent à la santé humaine et à l’environnement.

Contexte

Le projet découle du Plan d’action régional nord-américain (PARNA) relatif à la surveillance et à l’évaluation environnementales (SEE) dontl’établissement, en vertu de la résolution du Conseil no 02-08, visait à ce que  le Groupe de travail sur la gestion rationnelle des produits chimiques (GTGRPC) et ses groupes de mise en oeuvre puissent s’acquitter des obligations en matière de SEE que leur impose, explicitement ou implicitement, la résolution du Conseil no 95-05, ou encore des stratégies d’atténuation des risques et de gestion de substances particulières élaborées aux termes de cette résolution.

Justification

Le projet vise à favoriser la coopération et l’action collective à des fins de planification et de diffusion de l’information recueillie dans le cadred’enquêtes et d’activités de surveillance, de modélisation et de recherche visant à déterminer l’état, les tendances et les effets des substances toxiques et persistantes. Il soutient également l’activité du projet de GRPC consistant à établir des fondements compatibles en matière d’information sur lesquels les Parties pourront s’appuyer pour prendre des décisions éclairées.

Principales activités

Un réseau national de surveillance au Mexique, entretenu par ce pays dans le cadre du Proname, permettra de recueillir de l’information sur les tendances relatives à l’environnement et à la santé humaine à l’intention des décideurs, et constituera une contribution au plan mexicain de mise en oeuvre de la Convention de Stockholm à l’échelon national.

Les données découlant des activités de surveillance en Amérique du Nord aideront les scientifiques à améliorer les méthodes de surveillance et la qualité des données qui en découlent.

Les résultats des analyses seront validés uniformément en laboratoire dans le cadre d’activités cohérentes et soutenues, et le Mexique en bénéficiera en faisant valoir ses compétences à titre de centre régional d’excellence en matière de renforcement des capacités et de transfert technologique dans les pays d’Amérique latine et la région des Caraïbes aux fins de la Convention de Stockholm.

Réalisations

Résultats escomptés :

  • La surveillance dans deux stations de référence préalablement choisies dans le cadre du Programa Nacional de Monitoreo y Evaluación Ambiental de México (Proname, Programme national de surveillance et d’évaluation de l’environnement au Mexique)1, ainsi que l’installation d’une troisième station afin d’établir une base de données sur les substances chimiques toxiques et de réaliser des activités de collecte de ces données.
  • Tenue d’un atelier d’évaluation afin d’exposer les résultats du Proname et de formuler des recommandations pour la poursuite de la surveillance.
  • Formation relative aux techniques d’analyse et à l’interprétation desdonnées sur les polluants organiques persistants (POP) et les métauxlourds dans des matrices d’échantillons prélevés dans l’environnement et chez des humains.
  • Renforcement des capacités d’analyse en laboratoire visant labiosurveillance environnementale et humaine, dans la perspective queces activités se poursuivent à long terme au Mexique.