CEC hero image, a  photo of Array

Subvention PNAACE

Programme de gestion intégrée des déchets solides municipaux dans la région des montagnes du sud de l’État de Oaxaca

Organisation : Género y Flor de Maíz, A.C.

Emplacement géographique : Collectivités de San Francisco Coatlán et Santa María Coatlán, dans la municipalité de San Pablo Coatlán, ainsi que municipalités de San Jerónimo Coatlán, Santa Catarina Cuixtla et San Miguel Coatlán, toutes situées dans le district de Miahuatlán, dans l’État de Oaxaca.
Pays : Mexique

Télécharger le résumé de projet subventionné

Conclu Oaxaca’s southern sierra

Description du problème

Dans la région de la chaîne de montagnes méridionale de l’État de Oaxaca, aucune municipalité n’a de programme de gestion des déchets solides. La majorité des habitants des fermes du secteur brûlent leurs résidus solides (y compris les déchets de plastique et de polyéthylène téréphtalate). Les municipalités étant dotées de systèmes de collecte des déchets qui sont insuffisants, leurs ordures sont déposées dans les décharges municipales. Seuls les chefs-lieux municipaux font le ramassage des ordures (tous les quinze jours), mais ils n’ont ni sites d’entreposage temporaire ni centres de collecte, et leur système de transport est déficient. Déjà, on observe des impacts environnementaux importants dans les collectivités, car sur les sites d’élimination finale (qui sont des dépotoirs à ciel ouvert—des ravines, pour la plupart), le lixiviat (eaux de lessivage) et d’autres résidus s’infiltrent jusque dans le sous sol. Parmi les impacts défavorables observés, mentionnons la pollution des ressources hydriques, de l’air et du sol ainsi qu’une atteinte au paysage. Il n’existe pas de stratégies de réduction des déchets municipaux dans cette région.

Le projet contribuera au renforcement des capacités en matière de gérance et de gestion intégrée des déchets solides municipaux, contribuant ainsi à la prévention et à l’atténuation du problème posé par les déchets solides municipaux, de même qu’à l’amélioration de la qualité de l’environnement dans la région et à l’instauration d’un programme d’éducation écologique communautaire portant sur cette question.

Objectifs

  1. Doter trois collectivités d’infrastructures adéquates pour la collecte ou le ramassage des déchets ainsi que pour leur réutilisation, leur recyclage et leur traitement, afin de tirer le meilleur parti de ceux-ci.
  2. Créer un programme de sensibilisation destiné aux enfants et visant une réduction des déchets ainsi que—grâce à la réutilisation, au recyclage et à une gestion adéquate—réduire la quantité de déchets voués à une élimination finale.
  3. En collaboration avec les collectivités et les autorités municipales, œuvrer à l’instauration d’un programme de gérance et de gestion intégrée des déchets solides, spéciaux et dangereux, ainsi qu’à la création de centres de collecte.

Principales activités

  • Mettre sur pied dans trois collectivités, à raison d’un centre par collectivité, des centres de gestion des déchets solides (« centres de collecte ») chargés d’assurer la collecte, le ramassage, la réutilisation, le recyclage et le traitement de ces déchets.
  • Organiser des journées de nettoyage dans les collectivités en vue de sensibiliser et de former la population en matière gestion des déchets, et pour faire connaître les centres de collecte mis sur pied ainsi que leur rôle.
  • Doter les éboueurs municipaux de l’équipement de protection nécessaire pour qu’ils puissent s’acquitter de leur tâche en toute sécurité au point de vue santé.
  • Instaurer, dans toutes les collectivités et municipalités participantes, un programme d’éducation écologique officiel à l’intention des enfants et des jeunes (niveaux préscolaire et primaire; niveau secondaire et niveau supérieur intermédiaire), afin de hausser leur niveau de conscientisation et de les former en matière de gestion des déchets solides municipaux.
  • Mener à bien un programme d’éducation écologique informel destiné aux habitants des collectivités et municipalités participantes, en vue de mieux les conscientiser quant aux déchets solides municipaux et de les former en la matière.
  • Collaborer avec les autorités municipales et communales para —dans le cadre d’une stratégie régionale de gestion des déchets— afin d’organiser, de créer et de gérer un programme de travail participatif permettant une gestion intégrée des déchets solides municipaux dans les centres de collecte.

Résultats

  • Trois centres de collecte des déchets construits pour assurer une collecte, une réutilisation, un recyclage et un traitement adéquats des déchets solides municipaux.
  • Travailleurs municipaux équipés et formés pour pouvoir procéder, en étant adéquatement protégés, à la collecte des déchets solides municipaux.
  • Collectivités et population locales sensibilisées à la problématique environnementale liée aux déchets solides, ainsi qu’à l’importance cruciale d’une gestion et d’une élimination finale qui soient adéquates.
  • Enfants, adolescents et jeunes adultes plus conscients de la nécessité d’une gestion intégrée des déchets solides municipaux.
  • Programme d’éducation écologique élaboré et mis en oeuvre dans les collectivités participantes, et production de matériel pédagogique afférent adapté à chaque niveau scolaire et aux caractéristiques culturelles régionales.
  • Plans de gestion des déchets solides municipaux établis dans les établissements scolaires des collectivités participantes.
  • Autorités municipales dotées d’un plan de gestion intégrée des déchets solides qui est de portée municipale et fait l’objet d’une entente régionale.