NAPECA Project

Élaboration d’une stratégie locale visant à encourager l’adaptation des écoles et des collectivités aux risques de catastrophe et la gestion de ces risques et de leur vulnérabilité

Organization: Género y flor de maíz, A.C.
Emplacement géographique : Sierra sur de Oaxaca, Oaxaca, Mexique
Pays : Mexique
Autres organismes qui participent : Les autorités des localités, des communes et des ejidos des sept municipalités participantes, ainsi que les directeurs des écoles locales.

Télécharger le résumé de projet subventionné

Conclu gestion de ces risques

Contexte

La région montagneuse du sud de l’État d’Oaxaca a une topographie irrégulière et elle compte une population autochtone zapotèque dont la majeure partie vit sur des pentes, dans des habitations précaires en zone rurale, ou des quartiers municipaux. Ces collectivités se caractérisent par leur vulnérabilité aux risques auxquels elles sont confrontées en raison de leur emplacement géographique, de la précarité des pentes sur lesquelles elles demeurent (due à la construction de maisons et à l’activité agricole), et des répercussions négatives de la déforestation sur l’environnement physique et les ressources de la région. Le déplacement de la végétation, dont les arbres et les arbustes qui retenaient le sol et empêchaient les écoulements de boue qui sont courants aujourd’hui, a eu des conséquences significatives ces derniers temps, entraînant de graves glissements de terrain en période de précipitations excessives, ainsi qu’un manque inquiétant d’eau pour les activités agricoles et journalières en saison sèche.

D’autre part, la problématique dans ces localités rurales est exacerbée par le manque d’organisation, de formation et de connaissances en matière de prévention des événements climatiques extrêmes, et d’adaptation et de résilience à ces événements.

Cadrant avec un modèle de travail et d’organisation communautaires, ce projet repose sur la gestion et la prévention des risques à partir du secteur de l’éducation. Les travaux entrepris dans les écoles des collectivités à haut risque, avec la participation des enseignants et des élèves, mais aussi de la population en général (en particulier les mères et les pères des enfants), et en étroite collaboration avec les dirigeants locaux et les autorités des municipalités, des ejidos et des communes, visent à favoriser les activités de gestion et de renforcement des capacités afin de réagir à l’urgence que suscitent les changements climatiques en matière d’adaptation. De même, on y encourage les activités d’atténuation des répercussions environnementales qui ont recours à des écotechniques et qui peuvent être reproduites dans des collectivités ayant les mêmes caractéristiques, et ce, grâce au matériel didactique et de communication qui est élaboré dans le cadre du projet.

Objectifs

Principales activités

Résultats