À propos de ce projet

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2011 et 2012

Une fois rejetées dans l’environnement, certaines substances chimiques peuvent faire le tour de la planète, étant donné qu’elles sont transportées librement au-delà des frontières nationales par les vents, les courants océaniques, les rivières et les ruisseaux, et finir leur périple dans les milieux les plus reculés. Elles peuvent également demeurer dans un milieu pendant longtemps et s’établir dans la chaîne alimentaire en atteignant des concentrations qui sont aussi dangereuses pour les humains que pour les écosystèmes.

Certaines de ces substances chimiques, dont des pesticides tels que le DDT et le lindane ainsi que le mercure et les dioxines et furanes, et les produits ignifuges tels que les polybromodiphényléthers (PBDE) ont été reconnues comme suscitant des préoccupations communes au Canada, au Mexique et aux États-Unis compte tenu des risques qu’elles présentent à l’égard de leurs citoyens et de leurs écosystèmes. Plusieurs de ces substances sont également visées par des accords internationaux destinés à réduire les risques des substances chimiques à l’échelle mondiale.