À propos de ce projet

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2011 et 2012

Les réseaux mondiaux de commerce et de transport mettent plus que jamais les gens en relation avec toutes sortes d’emplacements à l’échelle planétaire. Ces réseaux donnent parfois lieu au transport d’espèces exotiques envahissantes qui, lorsqu’elles sont établies dans un nouveau milieu, peuvent avoir des effets dévastateurs autant sur les espaces naturels que sur les infrastructures essentielles. Ces espèces ont causé des dommages correspondant à des pertes économiques de plus de 100 milliards de dollars en Amérique du Nord. Par exemple, les États-Unis investissent plus de 1 milliard de dollars chaque année pour lutter contre les plantes aquatiques envahissantes telles que le myriophylle en épi dans le sud-est du pays. Cette espèce a grandement perturbé certains plans d’eau en modifiant la vitesse de sédimentation, l’apport en oxygène et en lumière, et en nuisant à la navigation, à la pêche et à d’autres activités récréatives.