Mapping North American Environmental Issues

Projet

Représentation cartographique des questions environnementales en Amérique du Nord

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2010

Ce projet a pour objectif d’offrir une représentation visuelle de l’information environnementale sur l’Amérique du Nord grâce à des cartes et à des données environnementales géoréférencées, extraites d’une base géographique unique permettant de présenter et d’analyser l’information.

L’Atlas environnemental de l’Amérique du Nord est un répertoire numérique de cartes et de fichiers de données qu’on peut télécharger sans frais.

Il vise à faciliter la recherche, l’analyse et la visualisation, qui conduisent à la prise de décisions à l’échelle nationale et continentale.

Objectifs du projet

Ce projet a pour but d’offrir une représentation visuelle de l’information environnementale sur l’Amérique du Nord et, en 2010, il consistera à terminer les activités cartographiques de 2009 et à mettre à jour le document numérique que représente l’Atlas environnemental de l’Amérique du Nord.

Contexte

En premier lieu, des représentants de la CCE, de l’Atlas du Canada, de l’Instituto Nacional de Estadística y Geografía (Inegi, Institut national de statistiques et de géographie) du Mexique et du United States Geological Survey (USGS, Service géologique des États-Unis) ont collaboré à la compilation d’un certain nombre de fonds de carte sur papier et dans une plateforme numérique. Ces fonds de carte forment le cadre de l’Atlas et offrent une structure géographique cohérente et harmonisée pour visualiser et analyser d’autres données thématiques à l’échelle du continent.

En octobre 2006, les services d’atlas nationaux, les Parties à l’Accord nord‑américain de coopération dans le domaine de l’environnement (ANACDE) et le Secrétariat de la CCE ont officialisé leurs relations de travail en formant le Groupe de coordination de l’Atlas de l’Amérique du Nord (GCAAN).

Au cours des deux dernières années, le projet a permis d’élaborer des couches de données compatibles avec le cadre de l’Atlas afin d’illustrer les capacités en matière d’énergies renouvelables, les écorégions marines et terrestres, les établissements qui rejettent des polluants, les aires protégées, les aires de conservation prioritaires, les aires de répartition des espèces, l’altitude topographique, la couverture terrestre et les bassins hydrographiques.

Justification

Ce projet est lié à une priorité du Plan stratégique pour 2005 à 2010, à savoir l’information nécessaire à la prise de décisions. À long terme, cette priorité vise à soutenir la prise de meilleures décisions en assurant l’apport d’information sur les plus importants défis à relever et les possibilités à saisir dans le domaine de l’environnement en Amérique du Nord.

Au cours de l’élaboration de l’Atlas, la CCE s’est principalement employée à réunir des spécialistes des trois gouvernements en matière de cartographie afin de faciliter le perfectionnement et l’expansion de l’Atlas grâce à des cartes découlant d’autres projets de la CCE sur d’autres thèmes prioritaires.

Principales activités

  • La collaboration entre les responsables de l’Atlas et ceux des organismes partenaires des trois pays dans le cadre de réunions et de téléconférences régulières du GCAAN et des sous-groupes chargés du NALCMS, de la cartographie à l’échelle de 1/1 000 000 et des aires protégées nord‑américaines.
  • Le soutien à l’achèvement des couches cartographiques entreprises en 2009 afin de les ajouter à l’Atlas, y compris celles découlant d’autres projets de la CCE dans divers domaines (p. ex., le RRTP et les prairies) et des activités entreprises également en 2009 telles que celles relatives au NALCMS, à la cartographie à l’échelle de 1/1 000 000, aux aires marines et terrestres protégées en Amérique du Nord, et aux transferts de polluants à l’échelle internationale.
  • La mise à jour de documents de sensibilisation afin de mieux promouvoir l’Atlas auprès de ses utilisateurs.

Réalisations

Résultats escomptés :

  • Les charges de polluants déterminés visés par les RRTP.
  • Les aires de conservation prioritaires de l’est de l’Amérique du Nord.
  • Les établissements qui produisent et reçoivent des déchets dangereux.
  • Les cartes de la couverture terrestre en Amérique du Nord.
  • Les travaux sont en cours pour ce qui est des cartes de référence à l’échelle de 1/1 000 000.
  • Les ports maritimes et les aéroports donnent lieu à une collecte de données.