À propos de ce projet

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2017 et 2018

Il existe une connexion entre tous les éléments composant notre environnement marin, et une gestion efficace des espèces marines nécessite une coopération transfrontalière. Ces dernières années, les changements subis par l’habitat marin (notamment l’acidification des océans et le déplacement des espèces) ont renforcé ce besoin de collaboration transfrontalière. La préservation d’aires marines protégées (AMP) en santé est essentielle pour les écosystèmes, les pêcheurs, les collectivités locales et les nations tribales, dont le bien-être est lié aux services et aux ressources qu’offrent les AMP. Dans le cade de ce projet, qui s’appuie sur nos travaux visant à définir ce qui fait la vulnérabilité des écosystèmes côtiers, on travaillera directement avec les collectivités dont l’économie dépend des AMP, car celles-ci peuvent les aider à s’adapter à l’évolution de leur environnement côtier.