Projet

Renforcement de la capacité d’adaptation des aires marines protégées

État actuel : Actif
Plan opérationnel : 2019 et 2020

Les aires marines protégées (AMP) sont essentielles au maintien de la résilience des océans lorsqu’elles sont gérées de façon adaptative, et ce, afin qu’elles puissent faire face à des menaces telles que le réchauffement des océans, le déplacement des espèces et les catastrophes. Les travaux déjà accomplis ont consisté à élaborer des outils permettant de cerner les vulnérabilités des collectivités et des écosystèmes côtiers, ainsi que des mesures d’adaptation tenant compte de ces vulnérabilités. Le projet, qui tablera sur les travaux antérieurs, consistera à renforcer la capacité des praticiens d’AMP à gérer les répercussions des changements qu’elles subissent sur les plans continental et mondial afin qu’elles contribuent à renforcer la salubrité et la résilience des écosystèmes marins. Le projet vise également à renforcer la capacité de planifier l’adaptation des AMP en accroissant le réseautage et la collaboration entre leurs gestionnaires, ce qui leur permettra d’échanger leurs connaissances et leur expérience.

Enjeux

  • Des menaces comme le réchauffement des océans, les changements relatifs aux espèces et les catastrophes compromettent la santé des aires marines protégées (AMP) essentielles au maintien de la résilience des océans et des côtes ;
  • Les gestionnaires d’AMP ont besoin d’outils accessibles et pratiques pour soutenir leurs efforts en matière de planification et de gestion de l’adaptation.

But

  • La CCE appuiera des écosystèmes marins et côtiers sains et plus résilients en renforçant la capacité des spécialistes des AMP à gérer les impacts des changements à l’échelle mondiale et régionale.

Résultats escomptés

  • Former les spécialistes des AMP côtières à l’utilisation de la trousse d’outils d’adaptation aux changements climatiques de la CCE ;
  • Fournir des guides de pratiques exemplaires concernant l’intégration de la réduction des risques de catastrophes et des solutions pour le contrôle des inondations et de l’érosion fondées sur la nature (p. ex., des puits de carbone bleu) à la planification et à la gestion des écosystèmes côtiers ;
  • Élaborer un plan de collaboration relatif au Réseau nord-américain d’aires marines protégées (RNAAMP).

Partenaires participants

CEC Partner Agency
CEC Partner Agency
CEC Partner Agency

Pour plus d'information sur ce projet ou pour collaborer avec nous, contactez :

Lucie Robidoux
Écosystèmes, Chef d'unité
514-350-4311