Publication

Modélisation et évaluation intégrées de la dynamique du carbone forestier en Amérique du Nord

Outils de suivi des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts et de leur élimination, et de présentation de rapports et de projection connexes [Document disponible en anglais seulement]

26 janvier 2016 124 pages

Modélisation et évaluation intégrées de la dynamique du carbone forestier en Amérique du Nord

Outils de suivi des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts et de leur élimination, et de présentation de rapports et de projection connexes [Document disponible en anglais seulement]

26 janvier 2016 124 pages

Description

Les forêts d’Amérique du Nord jouent un rôle important pour le bilan mondial des gaz à effet de serre, en éliminant le dioxyde de carbone de l’atmosphère, en le stockant dans les écosystèmes forestiers et dans les produits fabriqués à partir du bois récolté, et en fournissant à la société le bois nécessaire à la construction, à l’énergie et à d’autres usages. Ce projet avait pour objectif d’améliorer et d’harmoniser les méthodes d’évaluation des changements touchant les stocks de carbone et des causes de ces changements dans les trois pays nord-américains, et d’élaborer les outils permettant d’estimer, de présenter et de prévoir le bilan passé et futur des gaz à effet de serre, qui évolue en fonction des perturbations naturelles, de la gestion des forêts et de la modification de l’utilisation des terres.

Cette information permet de jeter les bases de l’élaboration et de la quantification des politiques et activités visant à réduire les émissions de carbone, et à favoriser son élimination de l’atmosphère par les forêts. Une de ces politiques consiste à réduire les émissions imputables au déboisement et à la dégradation des forêts grâce à une gestion durable des forêts. Ce projet portait principalement sur la démonstration et la mise à l’essai de modèles informatiques d’intégration des données issues de nombreuses sources différentes, comme les inventaires forestiers, les mesures des parcelles terrestres et les séries chronologiques de données obtenues par télédétection, relatives à la couverture terrestre et à son évolution. On a utilisé deux modèles (le Modèle du bilan de carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) et le modèle de dénitrification/décomposition des forêts (DNDC) dans trois paysages représentatifs (la péninsule du Yucatán, au Mexique; la forêt nationale Nez Perce–Clearwater, aux États-Unis; la région de Prince George, au Canada) afin d’analyser les bilans de carbone passés et à venir. Les résultats de cette étude décrivent : de quelle façon différentes données obtenues par télédétection et différents algorithmes de traitement influent sur la cartographie et la quantification des zones touchées par des activités comme les perturbations naturelles et la récolte; comment utiliser les données géo-référencées et les données spatiales spécifiques avec le modèle MBC-SCF3; la capacité des différents modèles à évaluer les impacts des diverses perturbations sur la productivité et les stocks de carbone; les exigences de base liées à l’utilisation de modèles d’évaluation des stocks de carbone. L’étude recommande aussi de futurs travaux en fonction des leçons tirées de ce projet. La Commission de coopération environnementale (CCE) a coordonné et partiellement financé ce projet de collaboration entre scientifiques du Canada, du Mexique et des États-Unis, auquel participent les trois services nationaux des forêts, d’autres organismes et des universités.

Additional Information

Document Type: Publication de projet
Theme: Changements climatiques, Écosystèmes