Publication

Élaboration d’une méthode détaillée d’évaluation des répercussions économiques des inondations que subissent le Canada, le Mexique et les États-Unis

Résumé étendu

20 juillet 2021 9 pages

Élaboration d’une méthode détaillée d’évaluation des répercussions économiques des inondations que subissent le Canada, le Mexique et les États-Unis

Résumé étendu

20 juillet 2021 9 pages

Description

Il est essentiel d’évaluer les coûts économiques réels des inondations afin de pouvoir faire face à leurs répercussions, affecter des ressources adéquates pour les surveiller et s’y préparer, évaluer l’évolution de leur fréquence et de leur gravité au fil du temps, et aider les collectivités à renforcer leur résilience à ces phénomènes météorologiques. Le choix et la mise en œuvre de méthodes sur les plans national et infranational en vue d’estimer les dommages directs et les pertes indirectes que provoquent les inondations varient considérablement au Canada, au Mexique et aux États-Unis.

Cette variabilité entraîne des lacunes en matière d’information lorsqu’il faut prioriser les investissements, notamment ceux visant le renouvellement des infrastructures, le développement institutionnel ou des améliorations à apporter au sein des collectivités. Le présent document offre un aperçu des diverses approches qu’appliquent les trois pays, ainsi qu’une analyse de leurs avantages et inconvénients. Il suggère ensuite une méthode comptable globale et inclusive concernant les coûts des inondations, dont la mise au point s’est faite en étroite collaboration avec divers intervenants et spécialistes dans ce domaine. Les difficultés auxquelles peut donner lieu l’application de cette méthode dans les trois pays font l’objet d’un examen, particulièrement en ce qui concerne la disponibilité, l’accessibilité, la qualité et la couverture spatiale des données. Nous recommandons une méthode améliorée de collecte de données et de métadonnées, et leur stockage dans un dépôt d’informations en vue de les diffuser de façon opportune, et, dans le cadre d’une collaboration entre les organismes gouvernementaux et le milieu de la recherche, nous recommandons également de définir plus précisément l’expression « inondation extrême » en y attribuant des seuils en matière hydrologique, sociétale et économique.

Additional Information

Document Type: Publication de projet
Theme: Changements climatiques