Pencil over a yellow background

Projet

Promotion de la conservation des pollinisateurs en Amérique du Nord

État actuel : Actif
Plan opérationnel : 2022
Durée du projet : 24 mois
Date de début du projet : 17 février 2022

Étant donné que les pollinisateurs contribuent à la reproduction de 80 % des plantes vasculaires sauvages et de 75 % des espèces cultivées, ils s’avèrent essentiels à la sécurité alimentaire, au bien-être des populations humaines et aux écosystèmes naturels. Or, le nombre de pollinisateurs a chuté dans le monde entier en raison de la perte et de la dégradation de leurs habitats, de l’agriculture intensive, d’agents pathogènes, d’espèces envahissantes, des changements climatiques et de l’utilisation excessive de produits agrochimiques, dont les pesticides. Ce déclin commande des mesures urgentes de conservation et la mobilisation d’intervenants dans différents secteurs. Le présent projet, qui table sur des travaux antérieurs de la CCE et des efforts nationaux en cours visant la conservation des pollinisateurs, jettera les bases de l’établissement de dépôts de données normalisés et plus fiables afin d’éclairer le choix de mesures de conservation à l’échelle du continent. Le projet permettra en outre de concevoir des outils et du matériel de communication en vue de sensibiliser le public aux pollinisateurs et à l’importance qu’ils revêtent.

Si vous désirez en savoir plus sur ce projet, en voici la description détaillée.

Enjeux

  • Les populations d’abeilles indigènes et d’autres pollinisateurs sont en déclin en Amérique du Nord en raison de nombreuses causes.
  • Des données de surveillance harmonisées et à long terme sont nécessaires afin de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies efficaces de conservation des pollinisateurs.

But

  • Faire progresser la conservation des pollinisateurs en Amérique du Nord grâce à la mise en commun de pratiques exemplaires, de stratégies et d’outils afin d’organiser et d’amorcer les inventaires et la surveillance des abeilles indigènes, et de concevoir des documents pour communiquer l’importance que revêtent les abeilles et stimuler la prise de mesures de conservation.

Résultats escomptés

  • Un recueil de pratiques exemplaires en ce qui a trait aux inventaires et à la surveillance des abeilles.
  • Des outils géospatiaux de prise de décisions adaptés aux utilisateurs nord-américains afin de prioriser les inventaires et la surveillance des abeilles indigènes.
  • Des documents de communication faisant état des avantages que les pollinisateurs présentent pour les collectivités, la production alimentaire et le fonctionnement des écosystèmes naturels.

Partenaires participants