DESCRIPTION DU CONTEXT

Les habitants des petites collectivités côtières dépendent des ressources marines plus que toute autre groupe de population, parce qu’ils sont relativement isolés et consomment quotidiennement les produits qu’ils pêchent.

Malheureusement, des contaminants présents dans le monde entier, comme le mercure et les pesticides organochlorés, peuvent être présents en fortes concentrations dans les produits halieutiques; en raison de la quantité de poisson consommée, les doses de référence pourraient dépasser les limites jugées acceptables pour la santé dans ces petites collectivités côtières.

Ce projet sera l’un des rares au Mexique qui permettra aux pêcheurs et aux membres de leur famille de surveiller la présence de contaminants et de faciliter l’évaluation des risques liés à la consommation de poisson.

OBJECTIFS

Améliorer l’état de santé des habitants des collectivités côtières, en surveillant la présence de contaminants persistants dans les produits halieutiques et en sensibilisant les populations aux changements climatiques.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Former les pêcheurs de deux collectivités côtières (Bahia de Kino et Tobari, dans l’État de Sonora) afin qu’ils recueillent des échantillons et surveillent les paramètres. Ils recueilleront des échantillons d’eau, de sédiments et d’organismes en vue d’une analyse visant à détecter les pesticides organochlorés, les métaux (mercure, plomb, cadmium, cuivre et zinc) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), au CIAD et dans un laboratoire extérieur.

Les résidants des collectivités côtières rempliront un questionnaire à propos de leurs habitudes alimentaires, ainsi que des doses de référence et des niveaux de risque calculés, basés sur la concentration de contaminants et la consommation de poisson. La température et le pH de l’eau seront mesurés dans chaque collectivité. Les résultats de l’étude seront présentés aux collectivités concernées

RÉSULTATS ATTENDUS

Un groupe de pêcheurs sera formé et chargé de surveiller ses propres ressources dans chacune des deux collectivités. En tout, dix (10) échantillons d’eau et dix (10) de sédiments, ainsi que 50 espèces différentes de poissons et d’invertébrés, seront recueillis aux fins d’analyse de la présence de contaminants : métaux, pesticides organochlorés et HAP.

Cent questionnaires seront remplis au sujet des habitudes alimentaires des familles vivant dans ces collectivités côtières. Les tableaux de données seront compilés concernant les niveaux de pH et de température dans trois sites pour chaque collectivité.