Description du problème

Ce projet démontrera aux centaines de visiteurs de ce parc provincial de renommée mondiale les avantages d’une intervention en réponse à l’élévation du niveau de la mer qui repose sur une approche plus douce que la construction de murs de protection dans les sites où l’énergie des vagues est faible.

En Colombie-Britannique, plus de la moitié des 29 districts régionaux qui composent la province sont bordés par des eaux de marée et sont exposés aux risques liés à l’élévation du niveau de la mer engendrée par les changements climatiques. Environ 30 % des gouvernements municipaux de la province et les deux tiers de la population provinciale seront également exposés aux conséquences de cette hausse du niveau de la mer à laquelle on s’attend du fait de l’évolution du climat.

Dans le cadre de ce projet, la SMCS rétablira les fonctions physiques et biologiques d’un site de plage en bordure de l’inlet Tod (dans la langue des Saanich, SṈIDȻEȽ – se prononçant « sngiit-kwith ») en reconstituant la plage et en plantant des espèces végétales propres aux rivages marins. Ce lieu bien connu reçoit des visiteurs du monde entier. Au début du XXe siècle, il a été le site d’une usine de ciment Portland et d’une carrière de calcaire dont les vestiges et les effets sont encore très présents aujourd’hui. L’inlet et ses environs ont une très grande valeur pour les membres de la Première Nation Saanich (W̱SÁNEĆ) en raison de l’abondance de cerfs, d’oiseaux et de ressources alimentaires végétales et marines, et il est crucial de redonner vie à ces rives.

Objectifs

  1. Réduire l’érosion et accroître la biodiversité de la zone littorale en démontrant les avantages de l’adoption d’une approche douce à l’égard de la protection des rives en réponse à l’élévation du niveau de la mer.
  2. Étendre la zone riveraine au-delà du site de reconstitution de la plage en vue d’accroître la biodiversité du littoral de l’inlet Tod.
  3. Accroître la sensibilisation du public aux solutions de rechange dans le domaine des techniques de prévention de l’érosion des rives.

Principales activités

Donner au site la pente voulue en prévision de l’ajout de matériaux de reconstitution et enlever les débris. Rechercher et transporter sur le site du sable et/ou du gravier de nature appropriée pour servir de matériaux de reconstitution. Mettre en place des billes de bois et blocs rocheux, planter une végétation indigène et appliquer des techniques de bio-ingénierie dans la zone littorale de l’inlet Tod. Organiser des visites publiques des lieux et installer des panneaux d’interprétation.

Résultats

Remise en état d’un site de rivage intertidal amélioré faisant la démonstration de l’application d’une solution de rechange aux interventions classiques de lutte contre l’érosion dans un site où l’énergie des vagues est faible. Meilleure information du public sur les effets de l’élévation du niveau de la mer et sur les solutions possibles aux problèmes d’érosion des rives.