DESCRIPTION DU PROBLÈME

À Cleveland, dans l’État d’Ohio, l’agriculture urbaine et les jardins communautaires constituent des solutions créatives pour s’attaquer au problème causé par le très grand nombre de propriétés vacantes et abandonnées. Alors que les chercheurs et les décideurs s’efforcent de contrer le déclin urbain, un autre problème environnemental menace des milliers de kilomètres de rivage.

Juste à l’extérieur de la ville, les plages du lac Érié sont aux prises avec un envahisseur silencieux : les moules zébrées. Bien que les chercheurs étudient cette espèce envahissante depuis des décennies, ils offrent peu de solutions pour le retrait des débris coquilliers s’accumulant sur les plages. Le projet de nettoyage des rives du lac Érié propose une solution unique, à savoir éduquer les élèves de l’école moyenne, les personnes âgées et les agriculteurs immigrants sur les façons de transformer ces débris en compost biologique.

Le problème a été initialement constaté par Maria Dimengo, une étudiante du cycle supérieur à la Case Western Reserve University. Elle a constaté une surabondance de coquilles en mai 2013 et a immédiatement contacté les chercheurs de l’Université Cornell qui avaient mis au point une technique de 

compostage des coquilles de moules zébrées plusieurs années auparavant. Pendant l’été, Mme Dimengo a entrepris le mélange du compost et a contacté des écoles et des organisations sans but lucratif pour leur parler de ses idées.

Elle a ensuite contacté la Near West Intergenerational School (NWIS), dans le quartier Ohio City, en raison de son approche unique de l’apprentissage multigénérationnel. La NWIS est l’une des écoles à charte gratuites les mieux cotées de l’État. Cette école privilégie un modèle d’atelier participatif qui convient parfaitement au projet de nettoyage des rives du lac Érié. Dans le cadre de ce projet, les élèves étudieront le compostage des coquilles de moules zébrées et consigneront l’information en ligne.

Depuis quelques mois, Mme Dimengo prépare la terre en vue de l’apprentissage pratique, des essais, de l’ensemencement et de la culture. En créant un programme qui fait appel à la participation des élèves en petits groupes, nous voulons qu’il devienne un programme modèle pour la 5e et la 6e année scolaire, les personnes âgées qui jardinent et les agriculteurs urbains. Ces gens utiliseront le compost provenant des coquilles de moules zébrées dans leurs fermes et dans leurs jardins urbains. 

OBJECTIFS

  1. Montrer le compostage des coquilles de moules zébrées aux élèves de 5e et de 6eannée de la Near West Intergenerational School et proposer des solutions à un problème environnemental qui fait des ravages sur les plages du Nord-Est de l’Ohio.
  2. Éduquer les agriculteurs immigrants de Cleveland sur les pratiques biologiques créatives qui utilisent le compostage des coquilles de moules zébrées.
  3. Éduquer les personnes âgées qui jardinent et les jardiniers urbains de Cleveland sur les pratiques biologiques créatives qui utilisent le compostage des coquilles de moules zébrées.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Nous avons créé un programme d’éducation (atelier) adapté à notre public particulier. Le premier programme s’adresse aux élèves de 5e et de 6e année et est mené pendant les cours de science. Les élèves intégreront les principes d’apprentissage STIM (science, technologie, génie et mathématique) et mélangeront le compost en classe. En outre, ils observeront également les échantillons de terre, utiliseront des lampes de serre et des semis et travailleront avec le compost dans un jardin communautaire à proximité de l’école. 

Les élèves participeront à un deuxième atelier visant à éduquer les agriculteurs immigrants à la Ohio City Farm. Les agriculteurs apprendront cette nouvelle méthode de compostage et détermineront la meilleure façon de faire pousser des légumes avec le compost de coquilles de moules zébrés. 

Le dernier atelier vise à éduquer les personnes âgées qui jardinent et les jardiniers urbains. À l’instar des autres groupes, ils apprendront comment composter les coquilles des moules zébrées et utiliser ce compost dans leurs jardins d’arrière-cour. 

On expliquera à chaque groupe les problèmes environnementaux causés par les moules zébrées et leurs répercussions sur les Grands Lacs. Les participants apprendront comment composter les coquilles de moules zébrées, feront des expériences avec les semis et la terre, suivront la croissance des légumes cultivés dans le compost de coquilles de moules zébrées et apprendront comment atténuer les problèmes causés par ces coquilles.

RÉSULTATS

Le projet permettra aux participants de découvrir de nouvelles méthodes de compostage environnemental. Les avantages sont les suivants :