DESCRIPTION DU CONTEXT

Les changements climatiques vont avoir des effets néfastes sur toutes les collectivités. Les collectivités autochtones sont particulièrement vulnérables à ces changements, compte tenu de leur relation avec les terres et l’eau, et de leur dépendance à l’égard des ressources naturelles. Pour régler ce problème, les groupes autochtones et tribaux vont devoir déployer de nombreux efforts pour faire des plans et s’adapter aux changements prévus; malheureusement, la planification de cette adaptation a à peine commencé.

Les groupes autochtones d’Amérique du Nord vivent dans des écosystèmes différents et n’ont pas les mêmes réalités culturelles; pourtant, ils doivent tous assurer la gérance de leur environnement et, si on leur en donne la possibilité, ils pourraient apprendre les uns des autres, en élaborant des plans et des programmes visant à établir leur résilience et la viabilité à long terme.

OBJECTIFS

  1. Atelier : renforcer la capacité des groupes tribaux et autochtones à rendre leurs collectivités plus résilientes afin qu’elles s’adaptent aux changements climatiques.
  2. Suivi : transférer les connaissances acquises et les enseignements tirés lors de l’atelier aux autres collectivités à l’échelle du Canada, du Mexique et des États-Unis.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

  1. Se préparer en vue de l’atelier, inviter des participants intéressés et expérimentés, et confirmer leur présence;
  2. organiser un atelier réunissant 25 à 30 dirigeants qui partageront leurs expériences, se joindront à des communautés d’expertise/formeront de telles communautés et établiront des plans de mise en œuvre des mesures d’adaptation;
  3. compiler les résultats de l’atelier et les diffuser dans un rapport final et sur divers supports, notamment dans des documents qui pourront servir lors de futurs événements.

RÉSULTATS ATTENDUS

Renforcer les connaissances appliquées des participants à propos des stratégies d’adaptation communautaire aux changements climatiques, grâce à des discussions en groupe et à des notes, à des plans de mise en œuvre individuels, à de nouvelles occasions de partager les expériences et les enseignements tirés grâce aux réseaux/aux communautés d’expertise. Les résultats seront diffusés à grande échelle grâce à un rapport final écrit et à l’aide de divers supports (p. ex., séminaires Web ou vidéos).

Les grandes lignes de l’atelier seront disponibles, afin de permettre à d’autres intervenants d’organiser des événements similaires consacrés à l’adaptation des Autochtones aux changements climatiques.