NAPECA Project

Coalition de Maricopa sur les changements climatiques et la santé publique : épisodes de chaleur extrême

Organization: Institute for Sustainable Communities
Emplacement géographique : Comtés de Maricopa et de Pinal, Arizona, États-Unis
Pays : États-Unis
Autres organismes qui participent : Le Maricopa County Department of Public Health (MCDPH, Service de santé publique du comté de Maricopa), dans l’État de l’Arizona, et la Coalition of Climate Change and Public Health (Coalition sur les changements climatiques et la santé publique).

Télécharger le résumé de projet subventionné

Conclu chaleur extrême

Contexte

Comptant en moyenne chaque année 26 jours pendant lesquels les températures dépassent les 43 °C (110 °F), le comté de Maricopa, en Arizona, est particulièrement touché par des épisodes de chaleur extrême qui ont entraîné le décès de 1 292 personnes depuis 2006, dont 182 en 2018 seulement. Le suivi des maladies et des décès dus à la chaleur qu’effectue le MCDPH depuis 2006 lui a permis de perfectionner ses protocoles de surveillance et de devenir un exemple à suivre à l’échelle mondiale. Ce suivi des effets de la chaleur sur la santé ne constitue toutefois qu’un premier pas en vue de les prévenir. L’Institute for Sustainable Communities (ISC, Institut pour des collectivités durables), de concert avec le comté de Maricopa, se propose de mener un projet concerté de douze mois à caractère multisectoriel et multidisciplinaire; il consistera à entreprendre une vaste démarche en vue de s’attaquer aux risques que présente la chaleur pour la santé de la population.

Le MCDPH a constitué la Coalition de Maricopa en 2017 en se fondant sur le cadre de travail intitulé Building Resilience Against Climate Effects (BRACE, Renforcement de la résilience aux effets des changements climatiques) des Centers for Disease Control and Prevention (CDC, Centres pour le contrôle et la prévention des maladies). Cette coalition vise à accroître la capacité des collectivités à remédier aux problèmes que pose le climat en matière de santé. Après avoir réussi à conclure cette difficile alliance multisectorielle, le groupe a élaboré un plan stratégique en matière de climat et de santé publique dont la principale priorité consiste à prévenir les décès que provoque la chaleur. Avec le soutien du Partenariat nord-américain pour l’action en environnement (PNAACE), l’ISC se propose de donner à la Coalition les moyens d’atteindre cet objectif. Pour ce faire, il s’appuiera sur l’expérience qu’il a acquise depuis dix ans dans le cadre d’accords collaboratifs régionaux portant sur la résilience, dont le Southeast Florida Regional Climate Change Compact (Accord régional relatif aux changements climatiques dans le sud-est de la Floride), afin de diriger des processus collectifs qui permettront de réduire le nombre de maladies et de décès que cause la chaleur.

Objectifs

Ce projet sera bénéfique aux quelque 4,6 millions d’habitants qui souffrent de la chaleur extrême dans les comtés de Maricopa et de Pinal, soit dans 45 territoires et collectivités tribales. Le projet visera tous les habitants, mais plus particulièrement les populations les plus vulnérables à cette chaleur extrême, à savoir les personnes âgées, les enfants et les communautés ethniques à faible revenu.

Principales activités

Résultats 

Ce projet permettra de concevoir un modèle de processus régional facile à reproduire afin d’atténuer les risques que présentent les épisodes de chaleur extrême pour la santé des collectivités. L’ISC facilitera la diffusion sur divers réseaux des résultats et des enseignements tirés de l’expérience, dont un regroupement de 20 organismes de concertation métropolitains et régionaux en matière de climat, de même que la Regional Climate Forum (Tribune régionale sur le climat). Le MCDPH veillera, quant à lui, à la communication de ces résultats et enseignements à d’autres comtés de l’Arizona.