Description du problème

Des pollinisateurs d’une importance cruciale tels que les monarques et les abeilles à miel sont en déclin partout dans l’Est de l’Amérique du Nord. Ce projet urbain et périurbain offre aux élèves, aux enseignants et aux citoyens intéressés la possibilité de changer le paradigme en le faisant passer de la responsabilité des agriculteurs à la responsabilité citoyenne. Ce changement renforcera les moyens d’action de la collectivité.

Objectifs

Ajouter des plantes compagnes attirant les pollinisateurs dans 27 jardins potagers existants dans les écoles de la collectivité. Étendre l’habitat des monarques et des abeilles à miel. Sensibiliser à l’importance de préserver les populations de monarques et d’abeilles à miel. Créer des espaces sur place dans les écoles pour l’étude et la surveillance des activités des monarques et des abeilles à miel.

Principales activités

Recruter des bénévoles, du personnel et des partenaires. Créer un comité d’organisation. Améliorer les initiatives déjà menées concernant les jardins urbains dans les écoles en plantant dans ces jardins des espèces compagnes attirant les pollinisateurs. Mettre en place un système de mesure des objectifs. Entretenir les jardins contenant les espèces compagnes. Créer des partenariats en vue de l’information du public, notamment à l’aide de programmes de science citoyenne.

Résultats

Créer des jardins attirant les insectes pollinisateurs sur l’ensemble du cycle de vie des plantes indigènes dans chacune des 27 écoles des JCPS ayant aménagé un jardin potager. Étendre l’habitat des monarques et des abeilles à miel. Sensibiliser les élèves, les enseignants et la collectivité à l’importance des pollinisateurs. Créer des sites permettant des études scientifiques et une surveillance des activités de la population de monarques.