NAPECA Project

Bay Grasses in Classes Program (programme de pépinière scolaire)

Organization: Tampa Bay Watch
Emplacement géographique : Région de Tampa Bay
Pays : États-Unis
Autres organismes qui participent :

Districts scolaires des comtés de Hillsborough, Pinellas et Manatee; Florida Fish and Wildlife Conservation Commission (FWCC, Commission de conservation des pêches et de la faune de la Floride) (marais « donneur »), comtés de Hillsborough, Pinellas et Manatee (sites de de restauration), Surface Water Improvement and Management (gestion et amélioration des eaux de surface) du Southwest Florida Water Management District (SWFWMD, District de gestion de l’eau du sud-ouest de la Floride)

Télécharger le résumé de projet subventionné

Conclu Bay Grasses - BGIC - NAPECA

Description du problème

Le programme BGIC vise à restaurer les terres humides côtières tout en favorisant la gestion responsable de l’environnement. Notre région a perdu près de la moitié des habitats de terres humides à cause du développement rapide de la région de Tampa Bay. Ces habitats sont essentiels pour prévenir l’érosion, filtrer les polluants, fournir un habitat aux poissons juvéniles et séquestrer le carbone atmosphérique. En créant des pépinières viables en classe, nous donnons l’occasion aux jeunes de travailler avec des scientifiques locaux à la restauration de cet habitat vital et nous fournissons gratuitement des végétaux et de la main-d’œuvre aux organismes locaux et étatiques.

Objectifs

Principales activités

Résultats

Le programme BGIC prévoit l’ajout de deux écoles chaque année scolaire (trois durant la période de subvention), portant à 18 le nombre d’écoles participantes à la fin de 2018. Le programme prévoit la participation de 5 000 enseignants/élèves aux activités liées à la pépinière, à la sensibilisation et à la restauration. Nous comptons fournir 15 000 semis de plantes des terres humides pour la restauration de l’habitat des marais (bas et hauts) et le rétablissement de l’équilibre des mosaïques d’habitats dans la région. Ce nombre de semis permettra de restaurer 5 acres, selon le type de sites disponibles.