Photo of the North American Continent

Bulletin

Le CCPM anime une séance de travail sur le programme concerté et les projets en cours de la CCE

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le Comité consultatif public mixte (CCPM) a animé une séance de travail en mode hybride, à savoir en personne et en ligne, qui s’est tenue à Montréal, les 9 et 10 décembre derniers.
Cette séance a permis aux participants de discuter d’un renforcement de la collaboration à l’égard de l’environnement en Amérique du Nord, et les membres du CCPM ont choisi les sujets prioritaires sur lesquels portera leur plan de travail pour 2022.

Les membres du CCPM ont rencontré des employés de la Commission de coopération environnementale (CCE) ayant des fonctions clés pour discuter de l’ambitieux programme de travail que celle-ci énonce en détail dans son Plan opérationnel pour 2021. Les membres ont assuré la CCE de la continuité de leur appui et ont formulé des recommandations en vue de renforcer l’incidence de ses travaux.

À la suite de cette séance de travail, les membres du CCPM adresseront une lettre au Conseil afin de lui réitérer leur soutien permanent à l’égard des travaux de la CCE, tout en lui exprimant l’importance que revêt le renforcement de la coopération environnementale à l’échelle du continent nord-américain.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video