Bulletin

Journée mondiale de l’environnement 2022 : Travailler ensemble pour un avenir durable

La Commission de coopération environnementale (CCE) célèbre la Journée mondiale de l’environnement 2022 et son thème, Une seule Terre, en soulignant l’importance que revêtent une forte coopération internationale et une participation active du public en vue de conserver, de protéger et d’améliorer l’environnement que nous partageons.

Le soutien apporté aux efforts communautaires qui visent à donner aux êtres humains et aux organisations les moyens d’agir en faveur du développement durable constitue un élément essentiel de nos travaux sur le plan trinational. Les questions que soulèvent notamment les changements climatiques et les catastrophes naturelles ayant fondamentalement un caractère transfrontalier, les organisations multilatérales telles que la CCE, qui rassemblent les pays et les collectivités, ont une importance inégalée dans notre quête d’un avenir meilleur, à savoir un avenir donnant lieu à un partage de bien-être et de prospérité.

Puisque nous partageons tous cette seule Terre, il s’agit de l’espace commun qui nous permet de rassembler les pays où nous résidons et les personnes que nous sommes afin de relever les défis communs auxquels nous faisons face. La promotion d’un sens aigu de la responsabilité et de l’intendance partagées constitue la clé d’un changement de paradigme dans la manière dont nous équilibrons notre bien-être environnemental, économique et social.

Plus important encore, nos paroles et nos ambitions doivent s’incarner dans nos actions. En ce qui concerne la CCE, son Plan stratégique pour 2021 à 2025 étaye sa mission et sa vision, et lui sert clairement d’étoile polaire en ciblant le développement durable au profit des générations actuelles et futures. Nos actions d’aujourd’hui façonnent la vie et les moyens de subsistance des générations à venir.

Il est de plus en plus clair que la réalisation de nos objectifs communs dépend du rassemblement de l’ensemble de la société et du déclenchement du potentiel latent dont disposent nos jeunes, nos collectivités et le secteur privé, et ce, de concert avec une approche gouvernementale globale.

La CCE est fière de collaborer avec les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis sur une foule de questions environnementales prioritaires, allant de l’adaptation au climat à l’échelle nord-américaine à la résilience sur le terrain, et à la promotion de la justice environnementale en faveur des collectivités vulnérables et mal desservies.

Aujourd’hui, nous nous joignons au Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) à titre d’hôte de la Journée mondiale de l’environnement, et nous célébrons la valeur de nos efforts de collaboration permanents, car ils démontrent l’importance de travailler ensemble en vue de sensibiliser et d’inciter à l’action à l’égard de certains des défis environnementaux les plus pressants de notre époque.

Nous restons déterminés à étendre notre collaboration et à favoriser les solutions « gagnant‑gagnant » avec des partenaires des secteurs privé et public, et ce, afin de sensibiliser, de faciliter le partage des connaissances et de promouvoir des solutions concrètes, fondées sur des preuves, qui ont une incidence positive sur chacun d’entre nous.

Le programme de travail concerté et les activités de la CCE reflètent l’engagement des pays nord-américains à prendre des mesures destinées à faire bouger les choses en ce qui a trait aux questions continentales et mondiales liées au commerce et à l’environnement.

Tous les regards sont tournés vers la #CEC29 : elle illustre la tenue des sessions annuelles du Conseil de la CCE en mode hybride

Chaque année, la CCE réunit son Conseil, que composent les trois plus hauts responsables de l’environnement du Canada, du Mexique et des États-Unis, et invite le public à participer à diverses discussions sur les questions environnementales urgentes auxquelles notre continent est confronté. Cette année, la session annuelle du Conseil et la tribune publique du Comité consultatif public mixte (CCPM) auront lieu les 14 et 15 juillet 2022, à Mérida, au Mexique, sous forme d’un événement hybride auquel il sera possible de participer en personne ou en ligne. La titulaire du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles) du Mexique, María Luisa Albores González, y accueillera ses homologues, à savoir le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, Steven Guilbault, et l’administrateur de l’Environmental Protection Agency (Agence de protection de l’environnement) des États-Unis, Michael Reagan.

Pour obtenir de plus amples renseignements et vous inscrire dès maintenant à la #CEC29, veuillez cliquer ici.

La CCE continuera à promouvoir la sensibilisation et la participation à la gouvernance environnementale tout en favorisant une croissance durable, en réduisant la pollution, et en gérant et en utilisant de manière responsable des ressources naturelles qui nous sont indispensables, et ce, afin que nous puissions répondre aux besoins d’aujourd’hui sans compromettre la capacité de notre environnement à garantir une vraie qualité de vie aux générations futures.

Déclaration du Directeur exécutif de la CCE, Richard Morgan, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement 2022.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video