Photo of the North American Continent

Bulletin

Appel à présenter des études de cas autochtones dans le cadre d’une discussion sur l’application des connaissances autochtones en gestion de l’eau

Soyez des nôtres à l’occasion de notre prochaine discussion en ligne, intitulée L’application des connaissances autochtones en gestion de l’eau : Modèles de pratiques exemplaires, afin de participer ainsi à une séance de partage de connaissances au sujet des pratiques exemplaires communautaires qui découlent des connaissances écologiques traditionnelles (CET) et autochtones en gestion de l’eau douce.

Cette séance a pour but de créer et d’offrir un espace éthique dans lequel il sera possible d’engager une discussion respectueuse à des fins d’apprentissage et de partage de connaissances entre des peuples autochtones de diverses régions d’Amérique du Nord, mais aussi d’échanger des expériences et des enseignements acquis en matière de gestion de l’eau douce. Cette activité réunira des représentants de peuples autochtones, de gouvernements, d’organisations internationales et d’organismes spécialisés dans ce domaine.

Appel ouvert à présenter des études de cas
Si vous détenez des connaissances autochtones et appartenez à une collectivité autochtone d’Amérique du Nord qui gère ou a récemment géré des ressources en eau douce en appliquant des connaissances écologiques traditionnelles (CET), des connaissances autochtones ou des traditions orales dans des contextes et selon des protocoles culturels propres à votre collectivité, nous vous invitons à nous faire part de vos pratiques exemplaires dans le cadre de cette discussion en ligne sur les connaissances à ce sujet.

Si vous désirez faire connaître l’expérience que votre collectivité a acquise, veuillez nous transmettre une brève description de vos travaux en cliquant ici.

Veuillez également fournir ce qui suit :

  1. Le nom de votre collectivité autochtone et son emplacement.
  2. Le titre de l’exposé.
  3. Une brève description des connaissances écologiques traditionnelles et autochtones appliquées en gestion de l’eau (moins de 600 mots), que vous pouvez rédiger en français, en anglais ou en espagnol.
  4. Un court paragraphe exprimant l’intérêt que vous portez à présenter une étude de cas, et mentionnant le rôle que vous avez joué dans le cadre du projet réalisé au sein de votre collectivité.
  5. D’autres renseignements ou documents pertinents que vous souhaitez voir pris en compte et partagés dans le cadre de la discussion en ligne.

La date limite de présentation des études de cas est fixée au 27 octobre 2022.

Si vous avez des questions à poser ou désirez obtenir de plus amples informations, veuillez transmettre un courriel à l’adresse <ylopez@cec.org>.

Date à retenir
L’activité aura lieu en mode virtuel sur Zoom, le 22 novembre 2022, de 11 h à 13 h (heure normale de l’Est), et des services d’interprétation y seront offerts en français, en anglais et en espagnol. Des renseignements supplémentaires relatifs à l’inscription suivront sous peu, et nous espérons vivement vous compter parmi nous lors de cette activité.

Freshwater Management

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video