Communiqué

Un nouveau guide de la CCE sur la réduction de l’impact environnemental et du coût des projets de construction

Le guide décrit les étapes de mise en œuvre d’un processus de conception et de réalisation intégrées pour les bâtiments écologiques

Montréal, le 2 avril 2016—La Commission de coopération environnementale (CCE) propose un nouveau guide de réduction de l’impact environnemental et du coût des projets de construction. La publication intitulée L’amélioration de la construction de bâtiments écologiques en Amérique du Nord : Guide de conception et de réalisation intégrées fait la promotion de meilleures pratiques dans le domaine des bâtiments écologiques.

En Amérique du Nord, les bâtiments consomment de grandes quantités d’électricité et d’eau et sont responsables d’environ 35 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Bien qu’il existe des façons rentables de réduire les émissions de GES dans le secteur de la construction, peu de projets de rénovation et de construction font appel à des solutions écologiques en Amérique du Nord.

Le nouveau guide s’appuie sur de l’information provenant de professionnels de l’industrie au Canada, au Mexique et aux États-Unis pour fournir des conseils adaptés aux principaux intervenants dans les projets de construction – que ce soit l’architecte, l’ingénieur, l’entrepreneur ou le propriétaire. Il recommande les étapes à suivre pour améliorer la collaboration entre les professionnels et les intervenants, et intégrer plus efficacement les responsabilités de chacun pour des bâtiments plus écologiques, moins énergivores et moins coûteux.

Les outils suivants accompagnent le guide :

  • Vidéo de 90 secondes expliquant le processus de conception et de réalisation intégrées.
  • Site Web fournissant toute l’information contenue dans le guide.

Pour consulter ou télécharger le guide et les outils, rendez-vous sur la page www.cec.org/MICE et dans notre bibliothèque virtuelle à l’adresse www3.cec.org/islandora/fr.

Pour en savoir plus sur les travaux de la CCE relatifs à la croissance verte, visitez la page www.cec.org/economieverte ou contactez Karen Richardson, directrice des programmes de la CCE, à l’adresse krichardson@cec.org.

Tenez-vous au courant de nos travaux en nous suivant sur Twitter à @CECweb ou sur Facebook à www.facebook.com/cceconnexion.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video