Communiqué

Tribune de la CCE sur la réduction des risques et les innovations en matière de gestion des produits chimiques

Inscrivez-vous dès maintenant à cette tribune publique gratuite, qui aura lieu à San Antonio (Texas) les 15 et 16 mai

Montréal, le 30 mars 2012 — Joignez-vous au Groupe de travail sur la gestion rationnelle des produits chimiques (GRPC) de la Commission de coopération environnementale (CCE) à San Antonio (Texas), en mai. Vous en apprendrez davantage sur la façon dont les Nord-Américains gèrent les risques associés aux produits chimiques, et vous discuterez des approches innovatrices de l’utilisation durable des produits chimiques.

Les participants à la tribune de la CCE sur la gestion des produits chimiques prendront connaissance des tout derniers renseignements relatifs aux programmes de GRPC mis en œuvre au Canada, au Mexique et aux États-Unis, ainsi que des résultats des efforts trilatéraux déployés par l’intermédiaire de la CCE en vue de renforcer la gestion des produits chimiques en Amérique du Nord.

Grâce à des exposés, les représentants de l’industrie et d’organisations non gouvernementales montreront comment ils ont réussi à mettre en œuvre de nouveaux modèles de gestion des produits chimiques. Les échanges qui auront lieu dans le cadre de la tribune permettront de définir des approches innovatrices, et de découvrir de nouvelles idées et des possibilités de collaboration.

Voici les sujets qui seront abordés :

  • Activités de gestion des produits chimiques en Amérique du Nord. Aperçu des programmes de gestion des produits chimiques dans chacun des trois pays, travaux concertés sous l’égide de la CCE, et présentation par les intervenants sur leurs activités liées à la GRPC.
  • Méthodes innovatrices de la promotion de la durabilité. Discussion sur les expériences visant à mettre en œuvre des approches innovantes telles que la chimie verte, l’évaluation des solutions de remplacement et la conception de produits plus écologiques.
  • Idées nouvelles et émergentes en vue de promouvoir la gestion rationnelle des produits chimiques. Discussion portant sur la manière dont les divers groupes (gouvernements, industrie, ONG et collectivités) peuvent exploiter les enseignements tirés de l’expérience et reproduire les programmes couronnés de succès.
  • Transparence, communication des risques et mobilisation des intervenants. Exemples d’activités et d’instruments visant à promouvoir la transparence et la communication des risques, et proposition d’idées visant à faciliter la mobilisation des intervenants dans le cadre des activités liées à la GRPC.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video