Photo of the North American Continent

Communiqué

Subventions de 2 M$ US pour financer des projets portant sur le climat et la justice environnementale au Canada, au Mexique et aux États‑Unis

Montréal, le 24 mars 2022 — La Commission de coopération environnementale (CCE) de l’Amérique du Nord vient d’annoncer que 15 projets recevront une subvention dans le cadre de son Programme de subventions en matière de justice environnementale et de résilience climatique (« EJ4Climate », selon son acronyme anglais).

Ce tout premier cycle de subventions de 2 M$ US a pour but de soutenir les efforts déployés en faveur de la justice environnementale et de la résilience climatique dans des collectivités d’Amérique du Nord.

Lancé en septembre 2021 à l’initiative de l’administrateur de l’Environmental Protection Agency (EPA, Agence de protection de l’environnement) des États-Unis, Michael S. Regan, lors de la XXVIIIesession annuelle du Conseil de la CCE, le Programme EJ4Climate permet de financer directement des collectivités locales et autochtones ainsi que des organisations communautaires dans les trois pays, et ce, dans le but de trouver des solutions locales et de promouvoir le partage de la responsabilité et de l’intendance de l’environnement.

« Il est encourageant de voir que les collectivités nord-américaines ont répondu avec enthousiasme au Programme de subventions EJ4Climate, et l’innovation, la créativité et la passion dont chacune d’elles a fait preuve nous inspirent, a déclaré le directeur exécutif de la CCE, Richard Morgan. Alors que nos pays et nos collectivités s’emploient à atténuer les répercussions des changements climatiques et à s’y adapter, il est primordial de stimuler les efforts qui aident directement les collectivités mal desservies et vulnérables ainsi que les collectivités autochtones qui se trouvent sur la ligne de front des changements climatiques. Nous tenons à féliciter les premières organisations à recevoir une subvention EJ4Climate, et nous avons hâte de voir les progrès que ce financement suscitera au sein de leur collectivité. »

Le comité de sélection du Programme EJ4Climate a retenu 15 projets parmi les 375 proposés, à savoir 57 provenant du Canada, 144 du Mexique et 174 des États‑Unis. Des critères particuliers ont permis d’évaluer le degré de participation communautaire, de partenariat et d’application du plan de chaque projet, ainsi que les objectifs mesurables et les activités réalisables pendant la mise en œuvre des projets qui s’étalera jusqu’en février 2024.

Voici la liste complète des projets et des organisations qui recevront une subvention du Programme EJ4Climate :

Au Canada

  1. Des solutions climatiques communautaires pour les collectivités verticales, Toronto Environmental Alliance, Toronto, Ontario.
  2. Programmes dénés de récolte de produits traditionnels destinés aux femmes et aux jeunes, Sahtú Renewable Resources Board, Tulita, Territoires du Nord‑Ouest.
  3. Salubrité des produits de la mer et souveraineté alimentaire de la Première Nation Gitga’at dans le contexte des changements climatiques, Gitga’at First Nation, Hartley Bay, Colombie-Britannique.
  4. Renforcement de la résilience aux inondations dans les collectivités des Premières Nations du bas du fleuve Fraser et restauration des habitats du saumon endommagés, Watershed Watch Salmon Society, Vancouver, Colombie-Britannique.
  5. Semer pour l’avenir – Adaptation aux effets des changements climatiques grâce à des écosystèmes salubres et aux plantes traditionnelles au sein de la Première Nation Piikani, The Resilience Institute, Canmore, Alberta.

Au Mexique

  1. Restauration communautaire des mangroves et écotourisme régénérateur, Fondo Oaxaqueño para la Conservación de la Naturaleza en Oaxaca A.C. (FOCN), Puerto Escondido, Oaxaca.
  2. Participation communautaire à l’élaboration de stratégies visant à renforcer la résilience des zones côtières aux changements climatiques, Paisajes y Personas Resilientes A.C., Xalapa, Veracruz.
  3. Stratégies de restauration de l’environnement afin de renforcer la résilience des régions rurales extrêmement marginalisées et prioritaires pour la biodiversité, Guacamayas Calentanas A.C., El Chocolate, Churumuco, Michoacán de Ocampo.
  4. Femmes chefs de file dans les régions rurales en matière d’adaptation aux changements climatiques, El Consejo Civil Mexicano para la Silvicultura Sostenible, ville de Mexico, District fédéral.
  5. Femmes qui économisent pour faire face aux changements climatiques, KO´OX TANI Fundación para el desarrollo comunitario y la inclusión social, A.C. Mérida, Yucatan.

Aux États-Unis

  1. Restauration des marais dans le village indien de Grand Bayou, Common Ground Relief, La Nouvelle-Orléans, Louisiane.
  2. Renforcement de la résilience à Princeville II – Adaptation de la collectivité au climat, Conservation Trust for North Carolina, Raleigh, Caroline du Nord.
  3. Silver City Carboneers, Upper Gila Watershed Alliance, Silver City, New Mexico.
  4. Des écosystèmes durables et des économies résilientes grâce à la mariculture, Native Village of Eyak, Cordova, Alaska.
  5. Arbres témoins de Turner StationGreater Baltimore Wilderness Coalition, Baltimore, Maryland.

Pour en savoir davantage au sujet du Programme de subventions EJ4Climate, des organisations qui reçoivent une subvention et des travaux qu’elles accomplissent pour atténuer les répercussions des changements climatiques, prière de consulter le site <www.cec.org/fr/ej4climate>.

EJ4Climate

La CCE a annoncé que 15 projets ayant trait à la justice environnementale et à la résilience climatique en Amérique du Nord seront les premiers à recevoir une subvention du Programme EJ4Climate.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video