Participez à la 5e édition du Blitz international de suivi du monarque à l’échelle de l’Amérique du Nord!

Montréal, 9 juillet 2021 —  Lors de l’édition annuelle du Blitz international de suivi du monarque (le « Blitz ») tenue les quatre dernières années, des milliers de bénévoles du Canada, du Mexique et des États-Unis ont uni leurs efforts pour effectuer plus de 4 000 observations de monarques et d’asclépiades. Poursuivons ce remarquable effort afin de partager le plus grand nombre possible d’observations entre le 23 juillet et le 1er août 2021.

Pendant dix jours, le Blitz invite les Nord-Américains à repérer des œufs, des chenilles, des chrysalides et des papillons sur des plants d’asclépiades. Les renseignements recueillis permettront aux chercheurs de déterminer les zones prioritaires en vue d’y appliquer des mesures de conservation des monarques. Quant aux données recueillies durant le Blitz, elles seront téléversées sur le site du Réseau trinational de connaissances sur le monarque, où elles seront accessibles à tous ceux qui voudront les consulter et les télécharger.

Chaque observation communiquée aidera les scientifiques à conserver le monarque le long de ses voies migratoires. « La population migratrice de l’Ouest connaissant un creux historique, chaque observation d’un monarque s’avère extrêmement importante cette année », a affirmé Emma Pelton, biologiste principale de la conservation à la Xerces Society for Invertebrate Conservation (Société Xerces pour la conservation des invertébrés).

Les clichés annuels de monarques et l’abondance des asclépiades nous aident à mieux comprendre la dynamique entre les générations estivales et leur habitat de reproduction. Compte tenu du fait que l’on trouve des monarques et des asclépiades en Amérique du Nord pendant la durée du Blitz, nous avons absolument besoin de l’aide du public au cours de cette semaine particulière.

« Les données recueillies sur une longue période sont essentielles pour nous permettre d’analyser les tendances. Il est donc crucial de continuer à recenser tous les ans la population reproductrice estivale de monarques pour mieux savoir comment et pourquoi elle fluctue au fil du temps », a déclaré Nancy Sheehan, coordonnatrice du projet Journey North à l’University of Wisconsin-Madison Arboretum (Arboretum de l’Université du Wisconsin-Madison).

Pour participer au Blitz, il vous suffit de partager vos observations sur le site de l’un des programmes de science communautaire participants, à savoir : au Canada, le site de Mission monarque; aux États-Unis, à l’est des Rocheuses, le site du Monarch Larva Monitoring Project, et à l’ouest des Rocheuses, le site du Western Monarch and Milkweed Mapper; au Mexique, le site de Naturalista. Pour toute la région de l’Amérique du Nord, envoyez vos données à Journey North. N’oubliez pas de suivre le Blitz dans les médias sociaux à l’aide du mot-clic #BlitzMonarque, et soyez fier de mentionner que vous participez à cet effort international en matière de conservation.

Nous tenons à vous rappeler que votre bien-être et celui de vos proches sont prioritaires. Avant de participer à quelque activité que ce soit, consultez et suivez à la lettre les mesures ayant trait à la santé et à la sécurité que recommandent les autorités de votre région dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Le Blitz est une initiative du Partenariat scientifique trinational pour la conservation du monarque qu’a conclu la Commission de coopération environnementale (CCE). Dans le cadre du Blitz, les scientifiques de l’Insectarium de Montréal/Espace pour la vie, d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), de la Monarch Joint Venture, de Journey North, de l’US Fish and Wildlife Service (Service des pêches et de la faune des États-Unis), de la Xerces Society for Invertebrate Conservation (Société Xerces pour la conservation des invertébrés) et de la Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (Conanp, Commission nationale des aires naturelles protégées) du Mexique invitent le public à les aider à connaître la répartition des monarques et des asclépiades à l’échelle de l’Amérique du Nord.

STATISTIQUES SUR L’HIVERNAGE

Des scientifiques ont noté la présence de sites d’hivernage du monarque il y a plus de 200 ans en Californie et en 1975 au Mexique. Depuis, le monarque est devenu une espèce emblématique en Amérique du Nord.

Après une diminution alarmante des populations de monarques au cours des 20 dernières années, celle de l’Est, qui hiverne dans le centre du Mexique, a connu une augmentation significative en 2018-2019 par rapport à l’année  précédente. Toutefois, cette population a connu deux baisses consécutives au cours des deux dernières années (53 % en 2019-2020 et 26 % en 2020-2021 par rapport à l’année précédente), et elle demeure bien en deçà des niveaux historiques, ce qui montre que des efforts de conservation sont encore nécessaires afin que la tendance s’inverse et devienne positive.

En même temps, la population de monarques de l’Ouest, qui se reproduit à l’ouest des Rocheuses et qui hiverne sur la côte californienne, est proche de l’extinction puisque seulement 1 914 monarques ont été signalés lors de la dernière édition du Western Monarch Thanksgiving Count (Recensement des populations de monarques de l’Ouest à l’Action de grâces), soit une baisse consternante de 99,9 % depuis les années 1980. La participation du public aux programmes de science communautaire sur la côte Ouest est plus importante que jamais pour pouvoir élucider ce déclin dramatique de la population et y remédier.

FAITS CONCERNANT LE BLITZ DE SUIVI DU MONARQUE

La science communautaire, aussi dénommée « science citoyenne » et « science participative », désigne le processus dans le cadre duquel des non-scientifiques contribuent activement et bénévolement à des projets de recherche.

Voici quelques faits concernant les quatre dernières éditions du Blitz international de suivi du monarque, une activité de science communautaire :

Monarch Blitz 2021

FAITS CONCERNANT LE MONARQUE

  • Le monarque pèse moins d’un gramme.
  • Il existe deux voies migratoires reconnues en Amérique du Nord, à l’Est et à l’Ouest.
  • La migration s’effectue sur 3 000 à 5 000 kilomètres (2 000 à 3 000 milles) et s’étend sur les trois pays.
  • La population migratrice de l’Est a diminué de plus de 80 % en 20 ans.
  • La population de l’Ouest a diminué de 99,9 % depuis les années 1980.
  • Tout le monde peut aider le monarque en contribuant à la science communautaire, en créant des habitats favorables aux monarques et en relayant cette information.

COLLABORATEURS DU BLITZ

Le Blitz est une activité du Partenariat scientifique trinational pour la conservation du monarque qui regroupe les organismes suivants :

La Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas
La Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (Conamp, Commission nationale des aires naturelles protégées est un organisme du gouvernement fédéral du Mexique chargé de l’administration des aires naturelles protégées. @GobiernoMX

L’US Fish and Wildlife Service
L’US Fish and Wildlife Service (Service des pêches et de la faune des États-Unis) est un chef de file dans le domaine de la conservation des poissons et de la faune. Il est reconnu pour son excellence en matière scientifique ainsi que pour son intendance des terres et des ressources naturelles. @USFWS

L’Insectarium de Montréal/Espace pour la vie
L’Insectarium de Montréal/Espace pour la vie est le plus important musée de l’Amérique du Nord entièrement consacré aux insectes. Il permet aux humains de s’immerger dans leur univers. @EspacePourLaVie

Monarch Joint Venture
La Monarch Joint Venture est un partenariat d’organismes qui s’emploient conjointement à pérenniser la migration du monarque pour le bien des générations à venir. @MonarchJV

Journey North
Journey North est un projet scientifique communautaire à caractère international de l’University of Wisconsin-Madison Arboretum (Arboretum de l’Université du Wisconsin-Madison) qui favorise la participation des citoyens scientifiques à une étude mondiale sur la migration de la faune et les changements saisonniers. @journeynorthorg

La Xerces Society for Invertebrate Conservation
La Xerces Society for Invertebrate Conservation (Société Xerces pour la conservation des invertébrés) est un organisme sans but lucratif qui protège la nature en se vouant à la conservation des invertébrés et de leur habitat. @xercessociety

La Direction générale des sciences et de la technologie et la Direction des sciences de la faune et du paysage d’Environnement et Changement climatique Canada
La Division de la recherche sur la faune de la Direction des sciences de la faune et du paysage constitue est un chef de file national dans le domaine de la recherche concernant les répercussions des activités humaines sur la faune, notamment les mécanismes qui entraînent le déclin des populations d’espèces en péril. @ECCCSciTech

Personne-ressource de la CCE auprès des médias

Sarah Julien
Courriel : sjulien@cec.org
Tél. : 514-781-2781

Personne-ressource de l’Insectarium de Montréal/Espace pour la vie auprès des médias

Isabel Matte
Courriel : isabel.matte@montreal.ca
Tél. : 514-250-7753