Photo of the North American Continent

Communiqué

Les systèmes de cotation des bâtiments écologiques sont en tête de l’ordre du jour d’un atelier au Mexique

Montréal, 10/22/2007-Les spécialistes du bâtiment écologique qui se réuniront cette semaine à Cocoyoc (État de Morelos) s’emploient à favoriser l’élaboration de systèmes de cotation pour la construction durable au Mexique.

Organisé par la Commission de coopération environnementale (CCE), cet atelier de deux jours permettra aux dirigeants du mouvement en plein essor du bâtiment écologique du Mexique ainsi qu’à des spécialistes internationaux d’étudier l’élaboration de systèmes de cotation des bâtiments écologiques et ainsi que les possibilités d’expansion de la construction écologique au Mexique. Au Canada, au Mexique et aux États-Unis, les bâtiments commerciaux et résidentiels représentent respectivement 23 p. 100, 30 p. 100 et 40 p. 100 de la consommation d’énergie primaire.

Un représentant du Mario Molina Center for Strategic Studies in Energy and the Environment, partenaire clé de l’atelier, a déclaré : « On constate que même si les méthodes d’évaluation et la reconnaissance des systèmes de construction écologique commencent à se généraliser aux États-Unis et au Canada, il n’y a pas encore de système général de cotation, de vérification ou de suivi des bâtiments écologiques au Mexique ».

« Il faut donc raccourcir la phase d’apprentissage associée à la mise en ouvre de ces systèmes, encourager une meilleure communication entre les investisseurs et les propriétaires de bâtiments et tirer parti de l’expérience acquise dans le cadre de projets novateurs, comme le projet pilote d’évaluation des hypothèques écologiques en cours. »

La CCE réalisera une vaste étude sur les débouchés et les défis du secteur du bâtiment écologique en Amérique du Nord en 2007. Le rapport renfermera les recommandations d’un groupe de spécialistes indépendant à l’intention des gouvernements fédéraux du Canada, du Mexique et des États-Unis sur les mesures publiques et privées favorisant l’adoption de pratiques plus écologiques dans le domaine de la construction.

Qui : Spécialistes du bâtiment écologique du Mexique, du Canada et des États-Unis

Quoi : Atelier sur l’élaboration de systèmes de cotation des bâtiments écologiques au Mexique

Où : Hôtel Hacienda Coyococ (État de Morelos) Mexique

Date : 24 au 26 octobre 2007

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video