Communiqué

Le Secrétariat de la Commission de coopération environnementale dit au revoir à César Rafael Chávez

Montréal, le 15 juillet 2019 — Le lundi 15 juillet représentera la dernière journée du mandat de César Rafael Chávez au poste de directeur exécutif du Secrétariat de la Commission de coopération environnementale (CCE), à Montréal, au Canada.

M. Chávez a commencé à exercer cette fonction en janvier 2016, après plus de 30 ans d’expérience en planification environnementale dans les secteurs public, privé, social et universitaire, tant sur le plan national qu’international, y compris au Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (Semarnat, ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles) du Mexique.

Tout au long de son mandat à la CCE, M. Chávez s’est employé, avec détermination, à moderniser le Secrétariat, notamment en recourant à des approches horizontales en matière de travail, en favorisant la créativité et l’innovation dans l’application des priorités, et en supervisant le changement de locaux du siège social à Montréal. Outre le fait d’avoir dirigé la mise en œuvre de deux plans opérationnels (pour 2015 et 2016, et 2017 et 2018), ainsi que l’élaboration d’un nouveau plan pour 2019 et 2020, il a coordonné les activités du Secrétariat afin qu’elles cadrent plus étroitement avec les priorités et les objectifs stratégiques de la CCE, et a apporté des améliorations au cadre d’évaluation du rendement de cette dernière.

Le personnel du Secrétariat tient à remercier M. Chávez pour le soutien et les conseils qu’il lui a prodigués durant ces dernières années, et lui souhaite la meilleure des réussites dans tous ses projets.

À VISIONNER : Message d’adieu du directeur exécutif de la CCE, César Rafael Chávez.

César Rafael Chavez

Message d’adieu du directeur exécutif de la CCE, César Rafael Chávez.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video