Communiqué

Le Secrétariat accueille un nouveau membre au sein de son Conseil, Rafael Pacchiano Alamán

Montréal, le 4 septembre 2015 — Le Secrétariat de la Commission de coopération environnementale (CCE) accueille un nouveau membre au sein de son Conseil, à savoir Rafael Pacchiano Alamán, qui vient d’être nommé à la fonction de ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles du Mexique.

M. Pacchiano se joint aux deux autres membres que compte le Conseil, à savoir Leona Aglukkaq, ministre de l’Environnement du Canada, et Gina McCarthy, administratrice de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis.

« Je suis heureuse d’accueillir le ministre Pacchiano au sein du Conseil de la CCE et me réjouis déjà de travailler avec lui ainsi qu’avec les deux autres membres, la ministre Aglukkaq et l’administratrice McCarthy, afin de contribuer aux efforts concertés qu’ils déploient pour s’attaquer aux questions environnementales que connaît l’Amérique du Nord, a déclaré la directrice exécutive de la CCE, Irasema Coronado. Je désire aussi exprimer toute ma reconnaissance au précédent ministre mexicain, Juan José Guerra Abud, pour le leadership et le dévouement dont il a fait preuve à titre de membre du Conseil. »

Il est possible de consulter un communiqué du gouvernement mexicain (en espagnol seulement) au sujet de la nomination du ministre Pacchiano en cliquant ici.

À titre d’organe directeur de la CCE, le Conseil comprend les plus hauts représentants du domaine de l’environnement (les ministres ou des fonctionnaires de même rang) du Canada, du Mexique et des États-Unis. Le Conseil est chargé de superviser la mise en œuvre de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement et sert de tribune de discussion sur des questions environnementales qui entrent dans le champ d’application de cet accord.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video