Communiqué

Le Canada, le Mexique et les États-Unis sont heureux d’annoncer l’attribution de subventions locales pour relever les défis environnementaux en Amérique du Nord

Montréal, le 16 février 2012 — Aujourd’hui, le Conseil de la Commission de coopération environnementale (CCE), formé des ministres nord-américains de l’Environnement, a attribué des subventions totalisant plus de 1,3 million de dollars dans le cadre du Partenariat nord-américain pour l’action communautaire en environnement (PNAACE). Ces subventions appuieront les efforts que déploient les collectivités pour s’attaquer localement aux problèmes environnementaux en Amérique du Nord.

Dix-huit projets ont été retenus parmi les 500 propositions reçues l’an dernier, dans le cadre d’une nouvelle initiative annoncée lors de la réunion du Conseil de la CCE tenue à Montréal le 22 juin 2011. Les projets retenus visent les écorégions nord-américaines et appuient les efforts environnementaux déployés localement par les collectivités, que ce soit dans la toundra subarctique, les prairies des grandes plaines ou les forêts tropicales du Mexique. Ces projets portent sur divers enjeux, par exemple : effets des changements climatiques sur le caribou de la toundra des bois et les habitants de la région d’Athabasca, au Canada; mesure de la qualité de l’air par les citoyens, en Louisiane; protection de la santé des femmes et des enfants au Mexique, grâce à l’utilisation de cuisinières moins polluantes.

Les membres du Conseil de la CCE — hauts responsables de l’environnement des trois pays signataires de l’ALÉNA (Peter Kent, ministre canadien de l’Environnement, Juan Elvira Quesada, ministre mexicain de l’Environnement et des Ressources naturelles, et Lisa P. Jackson, administratrice de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis) — ont créé ce nouveau programme de subventions afin d’encourager les initiatives environnementales à la fois innovatrices et inspirantes mises en œuvre à l’échelle communautaire à l’appui des priorités de la CCE.

Les membres du Conseil ont demandé qu’on leur soumette des propositions destinées à soutenir des collectivités et des écosystèmes en santé, à mettre en œuvre des activités relatives aux changements climatiques grâce à la transition vers une économie à faibles émissions de carbone, et à promouvoir des projets qui contribuent à l’écologisation de l’économie des trois pays.

Les 18 projets ont été sélectionnés en fonction : de leur importance en ce qui concerne les enjeux environnementaux dans les collectivités et à l’échelle nord-américaine; de leur approche technique ou scientifique; de la priorité qu’ils accordent à la promotion des partenariats; de la présentation d’un plan visant à produire des résultats clairs et concrets. Ces projets ont été proposés par un ensemble extrêmement varié d’organisations et de groupes proactifs, représentant des nations tribales, des peuples autochtones, des collectivités, des environnementalistes et des établissements d’enseignement.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du PNAACE et des projets gagnants, prière de consulter le site Web de la CCE à l’adresse www.cec.org/pnaace.

Tenez-vous au courant en suivant les progrès réalisés par les projets sur notre site Web, ou suivez-nous sur Facebook www.facebook.com/CCEconnexion, et Twitter à l’adresse @CECweb.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video