Photo of the North American Continent

Communiqué

L’AVENIR DES CÔTES DE L’AMÉRIQUE DU NORD : Participez activement à l’identification des possibilités dans les trois pays

Montréal, le 30 septembre 2014—Des rivages canadiens de l’Arctique aux plages américaines bordant l’Atlantique et aux forêts de mangroves qui abondent le long du littoral mexicain, les changements climatiques ont un impact sur les côtes de l’Amérique du Nord. Cet impact se fait sentir au sein de nos collectivités, de notre économie et de notre environnement.

Les 6 et 7 novembre à Arlington (Virginie), joignez-vous au Comité consultatif public mixte (CCPM) de la Commission de coopération environnementale (CCE) de l’Amérique du Nord, afin d’en savoir plus à propos de ces répercussions et de faire entendre votre voix quant à la meilleure façon de conserver et de remettre en état les régions vitales constituant un des rares mécanismes naturels qui permet de contrebalancer l’acidification des océans et d’autres effets des changements climatiques, et d’offrir d’autres avantages essentiels, comme le stockage du carbone, la sécurité alimentaire et la protection des rivages contre les vagues de tempête et les inondations.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons donner aux collectivités les outils qui les aideront à s’adapter à ces changements. C’est l’objectif que vise la réunion du CCPM de cet automne, dont le thème est « Les côtes de l’Amérique du Nord face aux changements climatiques ». Le CCPM invite les membres du public à assister et à participer aux discussions avec les responsables nord-américains des ONG, des gouvernements, des établissements d’enseignement supérieur et de l’industrie.

La rencontre sera présidée par M. Robert W. Varney, président du CCPM, ancien administrateur régional de l’Environmental Protection Agency(Agence de protection de l’environnement) en Nouvelle-Angleterre, qui est un des spécialistes de l’environnement les plus expérimentés et les plus respectés aux États-Unis. Pendant les deux journées, des experts de premier plan feront participer le public à des discussions : sur les enjeux, les défis et les possibilités associés à l’élaboration de stratégies qui permettront de gérer les effets des changements climatiques sur les écosystèmes côtiers; sur les possibilités qu’ont les trois pays nord-américains d’améliorer et de remettre en état ces écosystèmes; et sur la façon dont les collectivités côtières pourront prospérer tout en étant confrontées aux effets actuels et futurs des conditions météorologiques extrêmes, de l’érosion littorale et d’une expansion rapide.

Les participants à la réunion chercheront activement à définir les possibilités de collaboration et les initiatives visant les écosystèmes côtiers que les trois pays pourraient mettre en œuvre ou auxquelles ils pourraient ajouter de la valeur, dans le cadre du Plan stratégique de la CCE pour 2015 à 2020. La réunion donnera lieu à des recommandations que le CCPM présentera au Conseil de la CCE — qui regroupe les plus hauts responsables de l’environnement en Amérique du Nord.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

La participation à cette tribune publique est gratuite, mais le nombre de places est limité et les participants doivent s’inscrire à l’avance à www.cec.org/CCPMArlington.

Pour ceux qui ne pourront pas participer à la réunion en personne, elle sera diffusée sur le Web en direct et dans les trois langues. Les participants en ligne pourront poser des questions de même qu’interagir avec les membres du CCPM et les experts invités. Par ailleurs, le Secrétariat de la CCE enverra des tweets en direct de l’atelier et affichera sur Facebook les faits saillants des deux journées. Joignez-vous à la discussion en ligne avant et pendant l’événement, sur Twitter (@CECWeb) en utilisant le « hashtag » #CCPM, et sur Facebook à l’adressewww.facebook.com/CCEconnexion. Pour obtenir de plus amples renseignements, contactez Marcela Orozco, chargée de liaison du CCPM à la CCE : jpac@cec.org.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video