Communiqué

L’appel de propositions de la CCE dans le cadre du programme de subventions du PNAACE reçoit une réponse enthousiaste

Montréal, le 9 septembre 2015— La Commission de coopération environnementale (CCE) a reçu plus de 500 propositions novatrices sollicitant un financement du programme de subventions de 1,3 million de dollars canadiens du Partenariat nord-américain pour l’action communautaire en environnement (PNAACE).

Les propositions visant à s’attaquer aux problèmes environnementaux à l’échelle locale portent aussi bien sur la façon de réduire les risques pour la santé de l’exposition à des substances toxiques que sur la conservation des espèces et des habitats, l’éducation en matière d’environnement ou la gestion efficace de l’eau.

« Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont pris le temps d’élaborer et de présenter une proposition en vue d’un financement par le PNAACE, a déclaré Irasema Coronado, directrice exécutive de la CCE. Les projets financés par le PNAACE sont de véritables projets de terrain, et nous sommes impatients de collaborer avec les bénéficiaires des subventions afin de les aider à promouvoir leurs idées visant à améliorer leur environnement à l’échelle locale. »

Le PNAACE est conçu pour soutenir des organismes à but non lucratif et des organismes non gouvernementaux du Canada, du Mexique et des États-Unis qui s’efforcent d’instaurer, au sein des collectivités locales, un sentiment de responsabilité partagée en matière de gérance de l’environnement. Le Conseil de la CCE a convenu que les propositions présentées en 2015-2016 dans le cadre du PNAACE porteraient sur les collectivités durables et projets urbains.

Les propositions sollicitant une subvention du PNAACE dans le cadre de ce récent appel ont été soumises par des organismes non gouvernementaux et à vocation environnementale, des établissements d’enseignement, des associations communautaires et des groupes ou collectivités autochtones de l’ensemble de l’Amérique du Nord.

La CCE examinera ces propositions et annoncera celles qu’elle a décidé de subventionner début décembre. Les projets démarreront en janvier 2016.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video