Communiqué

La Commission de coopération environnementale lance l’EJ4Climate, un programme de subventions de 2 M$ US pour la justice environnementale et la résilience climatique

Montréal, le 14 septembre 2021 — La Commission de coopération environnementale (CCE) de l’Amérique du Nord lance un programme de subventions de 2 millions de dollars américains unique en son genre, l’« EJ4Climate » (Justice environnementale pour le climat), afin de soutenir ce type de justice et la résilience climatique dans les collectivités mal desservies et vulnérables, ainsi que dans les collectivités autochtones d’Amérique du Nord.

À l’initiative de l’Environmental Protection Agency (EPA, Agence de protection de l’environnement) des États-Unis, la CCE a instauré ce nouveau programme de subventions pour aider les collectivités accablées et mal desservies du Canada, du Mexique et des États-Unis à se préparer à faire face aux répercussions des changements climatiques. Il permettra de financer directement les collectivités autochtones et les organisations communautaires en vue de faire prévaloir la justice environnementale et de trouver des solutions locales qui feront progresser l’adaptation aux changements climatiques.

« Les changements climatiques influent sur tous les aspects de notre vie et multiplient les menaces auxquelles sont exposées nos collectivités les plus vulnérables », a déclaré l’administrateur de l’EPA, Michael S. Regan, qui a présidé la toute récente session de 2021 du Conseil de la CCE. « C’est pourquoi je suis honoré de me joindre à nos partenaires pour annoncer le lancement du programme de subventions EJ4Climate, alors que la CCE élargit la portée de ses travaux afin de faire régner la justice environnementale et de favoriser la résilience climatique dans toute l’Amérique du Nord. Le programme EJ4Climate va permettre de renforcer la protection de l’environnement au profit de tous les citoyens, quels que soient leurs moyens financiers, la couleur de leur peau ou la collectivité dans laquelle ils résident. »

La CCE accepte désormais les demandes de subventions et d’accords de coopération à financer au moyen du programme de subventions EJ4Climate. Les intéressés doivent présenter une proposition avant le 14 novembre 2021, et la mise en œuvre des projets subventionnés commencera en février 2022.

Dans le cadre de ce premier cycle de subventions, la CCE s’intéresse aux projets qui répondent aux critères suivants :

  • Renforcent la résilience des collectivités aux changements climatiques et à leurs répercussions.
  • Offrent des avantages tangibles et équitables aux collectivités locales en leur permettant de s’attaquer ou de s’adapter aux répercussions des changements climatiques.
  • Prennent en compte les connaissances locales et font en sorte qu’elles servent de fondement à la conception d’une activité ou d’une solution innovante.
  • Donnent lieu à la constitution de partenariats qui servent à relever les défis que cernent les collectivités.

Dans le cadre du programme de subventions, les projets proposés peuvent porter sur la lutte contre les conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes, la transition à des systèmes d’énergie ou de transport propres, ou le recours aux connaissances écologiques traditionnelles (CET) pour lutter contre les répercussions des changements climatiques.

Les demandeurs de subvention admissibles comprennent les organisations sans but lucratif et non gouvernementales, les groupes environnementaux, les associations communautaires, les nations tribales, ainsi que les peuples et les collectivités autochtones.

Afin d’en savoir davantage sur ce nouveau programme de subventions pour la justice environnementale et la résilience climatique, prière consulter le site <cec.org/fr/ej4climate/>.

EJ4Climate

Les demandes présentées dans le cadre du programme de subventions de 2 millions de dollars américains en matière de justice environnementale et de résilience climatique seront acceptées jusqu’au 21 novembre 2021.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video