Photo of the North American Continent

Communiqué

La Commission de coopération environnementale annonce que Gustavo Alanís-Ortega présidera son Comité consultatif public mixte

Le célèbre avocat mexicain spécialiste de l’environnement Gustavo Alanís-Ortega présidera le CCPM en 2018

Montréal, le 14 décembre 2017—Les membres du Comité consultatif public mixte (CCPM) de la Commission de coopération environnementale (CCE) ont élu à l’unanimité Gustavo Alanís-Ortega, représentant du Mexique au sein du CCPM, comme président du Comité pour 2018. M. Alanís-Ortega succède à Robert Varney, représentant des États-Unis au sein du CCPM et ancien administrateur du bureau régional de l’Environmental Protection Agency (EPA, Agence de protection de l’environnement) pour la Nouvelle-Angleterre, qui a présidé le CCPM en 2017.

Le Comité consultatif public mixte de la CCE est composé de 15 citoyens bénévoles (cinq de chaque pays, soit du Canada, du Mexique et des États-Unis) qui sont habilités à formuler des avis au Conseil de la CCE sur toute question entrant dans le champ d’application de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement (ANACDE).

À l’annonce de sa nomination, M. Alanís-Ortega a déclaré : « En tant que président du CCPM, j’accorderai la priorité absolue aux activités suivantes : continuer à appuyer les efforts de coopération environnementale qui ont débuté il y a 23 ans dans la région; permettre le plus possible au public issu de différents segments de la société de participer aux travaux et aux activités que le CCPM entreprendra en 2018; faire de mon mieux pour que, alors que la renégociation de l’ALÉNA est en cours,  les enjeux environnementaux de l’Amérique du Nord demeurent au premier plan; présenter les avis nécessaires au Conseil de la CCE afin qu’il examine en temps opportun et de façon appropriée les préoccupations environnementales liées à l’Amérique du Nord; jouer un rôle important lors de la réunion du Conseil prévue l’été prochain à Oklahoma City (Oklahoma), aux États-Unis. »

Avocat et professeur à l’Universidad Iberoamericana de Mexico, M. Alanís-Ortega est très respecté au Mexique et à l’étranger pour sa capacité à réunir des membres de la société civile, des représentants de l’industrie et des gouvernements pour discuter d’enjeux environnementaux. Il travaille depuis plus de 25 ans avec une grande diversité d’intervenants nationaux et internationaux pour promouvoir la pertinence des lois et règlements du Mexique en matière d’environnement, de même que la connaissance, l’application efficace et l’observation de ces lois et règlements. En 1993, M. Alanís- Ortega a fondé le Centro Mexicano de Derecho Ambiental (CEMDA, Centre mexicain du droit de l’environnement), firme de droit environnemental basée à Mexico et vouée à la défense de l’intérêt public.

Membre de la septième cohorte du Leadership on Environment and Development Program (LEAD, programme sur le leadership en matière d’environnement et de développement), M. Alanís-Ortega est également chroniqueur pour El Universal, qui est un des journaux les plus lus et influents du Mexique, et membre du Consejo Consultivo de Cambio Climático (Conseil consultatif sur les changements climatiques) du Mexique.

M. Alanís-Ortega est diplômé en droit de l’Universidad Iberoamericana de Mexico et détenteur d’une maîtrise en droit international du Washington College of Law de l’American University de Washington, DC. En décembre 2012, il a été nommé membre du CCPM après en avoir été le président à deux reprises.

Vous trouverez la biographie détaillée de M. Alanís-Ortega, ainsi que d’autres renseignements sur le CCPM, sur le site www.cec.org/CCPM.

Tenez-vous au courant de nos travaux en nous suivant sur Twitter à @CECweb ou sur Facebook à www.facebook.com/CCEconnexion.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video