Communiqué

La CCE publie une série d’analyses détaillées de trois éléments clés de la construction de bâtiments écologiques Montréal, le 17 décembre 2013—Les objectifs de l’Amérique du Nord en matière d’énergie et de climat ne seront pas atteints sans l’aide finan

La CCE publie une série d’analyses détaillées de trois éléments clés de la construction de bâtiments écologiques
 
Montréal, le 17 décembre 2013—Les objectifs de l’Amérique du Nord en matière d’énergie et de climat ne seront pas atteints sans l’aide financière du secteur privé, l’adoption de politiques par les gouvernements et le soutien de professionnels compétents. Les rapports rendus publics aujourd’hui par des spécialistes de la Commission de coopération environnementale (CCE) visent à mettre en évidence les défis et les pratiques exemplaires dans ces trois éléments essentiels du secteur du bâtiment écologique, et à faire des recommandations aux gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis. Pour consulter les rapports, cliquez ici.

Principales recommandations :

  • Financement : Comment accroître les investissements du secteur privé dans la rénovation et la construction de bâtiments avec le soutien des gouvernements. Sans cet accroissement, l’incertitude et le manque de liquidités sur les marchés demeureront des obstacles aux investissements privés dans le bâtiment écologique.
  • Éducation : Faciliter la création de réseaux plus efficaces entre les programmes de formation technique et les associations professionnelles dans les secteurs de la construction, de la rénovation et de la réparation, afin d’accroître l’utilisation d’outils de formation sur le développement durable.
  • Politiques locales : Utiliser des pratiques éprouvées, en commençant par les programmes gouvernementaux, puis adopter des mesures volontaires pour le secteur privé, jumelées à des mesures incitatives et, enfin, resserrer les exigences, lorsque les nouvelles mesures auront été intégrées par l’industrie.

Ensemble, ces trois rapports représentent plus d’une année de consultations menées auprès de nombreux spécialistes nord-américains du bâtiment, et fournissent une analyse détaillée des pratiques exemplaires utilisées dans des endroits comme Austin, Mexico, Toronto, l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Pour lire Amélioration des conditions favorisant le bâtiment écologique en Amérique du Nord : Renforcement des capacités en faveur des emplois verts, cliquez ici.

Pour lire Amélioration des conditions favorisant le bâtiment écologique en Amérique du Nord : Modèles de soutien par les administrations locales, cliquez ici.

Pour lire Amélioration des conditions favorisant la construction de bâtiments écologiques en Amérique du Nord : Modèles et possibilités de financement, cliquez ici.

À propos du projet Bâtiment écologique de la CCE

La CCE fait la promotion du bâtiment écologique en Amérique du Nord depuis 2010. Pour la suite des choses, le Groupe de travail trilatéral sur la construction de bâtiments écologiques en Amérique du Nord mis sur pied par la Commission définira des stratégies visant à favoriser la participation du secteur privé à la promotion de la formation de la main-d’œuvre dans le secteur du bâtiment écologique et de l’utilisation efficace des ressources, et explorera les possibilités de faciliter l’accès à la construction de bâtiments écologiques dans les collectivités éloignées partout en Amérique du Nord. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.cec.org/batimentecologique.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video