Photo of the North American Continent

Communiqué

La CCE lance une série de vidéos pour souligner les initiatives nord-américaines de conservation du monarque

La préservation du monarque et de son phénomène migratoire unique dépend de la collaboration entre les trois pays nord-américains

Montréal, le 22 décembre 2016—La Commission de coopération environnementale (CCE) annonce aujourd’hui la diffusion d’une série de vidéos intitulée Collaborer pour mieux conserver : Le papillon monarque. Dans ces vidéos, des spécialistes nord-américains de la conservation décrivent les mesures de collaboration qui sont prises pour protéger les habitats du papillon monarque.

 

Chaque année à l’automne, des millions de monarques entreprennent une migration spectaculaire du sud du Canada et du centre et de l’est des États-Unis vers les zones forestières du centre du Mexique. Une petite population de l’ouest des Rocheuses migre vers les bocages de la côte californienne.

Les populations hivernantes de l’est et de l’ouest sont en fort déclin depuis les vingt dernières années, d’où la nécessité d’intensifier la collaboration à l’échelle du continent et d’encourager la population de l’Amérique du Nord à participer aux activités de surveillance et de conservation du monarque.

Les nouvelles vidéos de la CCE, produites en collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada, Parcs Canada, la Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (Commission nationale des aires naturelles protégées) du Mexique et le Fish and Wildlife Service (Service des pêches et de la faune) des États-Unis, visent à faire connaître au grand public le rôle essentiel de la coopération trinationale dans la préservation du papillon monarque et de son phénomène migratoire.

Cliquez ici pour regarder les six vidéos, toutes disponibles en français, en anglais et en espagnol.

Ce que nous faisons pour protéger le monarque

Depuis 2007, la CCE appuie les travaux de conservation du monarque menés dans les trois pays nord-américains, où l’on observe le phénomène migratoire de ce papillon, à la fois unique et menacé. La CCE a mis en œuvre deux initiatives sur le monarque dans le cadre de son programme de travail concerté.

Pour en savoir plus sur les travaux novateurs de la CCE relatifs à la conservation du monarque, visitez la page www.cec.org/monarque ou contactez Lucie Robidoux, gestionnaire de programme de la CCE, Écosystèmes et collectivités durables, à l’adresse lrobidoux@cec.org.

Tenez-vous au courant de nos travaux en nous suivant sur Twitter à @CECweb ou sur Facebook.

 

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video