Communiqué

La CCE a besoin d’un consultant pour quantifier et caractériser les mouvements d’ordinateurs et de moniteurs usagés et en fin de vie utile à destination et en provenance de l’Amérique du Nord

Montréal, le 16 mars 2012 — Le Secrétariat de la Commission de coopération environnementale lance une demande de propositions en vue d’obtenir des services de conseil dans le cadre d’une étude de quantification et de caractérisation des mouvements d’ordinateurs et de moniteurs usagés et en fin de vie utile, en Amérique du Nord et vers certains pays. Dans le cadre du projet, on examinera et adaptera une méthode préétablie, en s’appuyant sur les résultats d’un important examen par les pairs et sur des spécialistes œuvrant au sein des gouvernements.

La date limite de présentation des propositions a été reportée au 7 avril 2012. La description complète du projet est disponible sur la page Web Demande de propositions pour des services de conseil.

La Commission encourage tous les candidats potentiels à soumettre leur proposition le plus tôt possible.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video