Communiqué

Joignez-vous au débat sur l’avenir de l’énergie en Amérique du Nord

Une session spéciale permettra de présenter les révisions qu’on propose d’apporter aux lignes directrices relatives aux communications des citoyens sur les questions d’application

Montréal, le 13 avril 2012 — Que vous soyez au Canada, au Mexique ou aux États-Unis, ne laissez pas passer l’occasion de participer à la tribune organisée la semaine prochaine, qui sera consacrée à l’avenir de l’énergie en Amérique du Nord.

Cette tribune intitulée « Favoriser une économie à faibles émissions de carbone à l’horizon 2030 et au-delà », organisée par le Comité consultatif public mixte de la Commission de coopération environnementale, sera diffusée sur le Web à partir de Toronto le mercredi 18 avril, simultanément en français, en anglais et en espagnol.

Durant la tribune, nous animerons également un blogue en direct. Cela signifie que vous pourrez non seulement découvrir les points saillants de l’événement, mais aussi faire des commentaires et poser des questions, en direct. Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir un rappel, à l’adresse www.cec.org/energie2012.

De plus, les « gazouillis » avec hashtag #energie2012 seront affichés en direct sur le blogue. Vous pourrez également participer au débat à l’adresse www.facebook.com/CCEconnexion, ou aussi nous suivre sur Twitter : twitter.com/CECweb.

La tribune réunira un groupe diversifié d’experts nord-américains de l’énergie :

  • Jatin Nathwani, directeur exécutif, Waterloo Institute for Sustainable Energy
  • Jan Carr, conseiller stratégique spécialiste des initiatives internationales, Gowlings International
  • Peter Miller, scientifique principal, Natural Resources Defense Council (NRDC)
  • Leonardo Beltrán, consultant et auteur principal du rapport intitulé Hacia un Mercado Norteamericano de Energías Renovables
  • Dave Pelunis-Messier, directeur du service de l’énergie, Yukon River Inter-Tribal Watershed Council – défis liés à l’énergie dans les collectivités éloignées.

Pour connaître tous les détails relatifs à la tribune, notamment l’ordre du jour et les biographies des conférenciers, visitez le site Web de la CCE ou contactez Marcela Orozco, chargée de liaison du CCPM, à l’adresse jpac@cec.org.

Communications des citoyens sur les questions d’application

La dernière séance de la tribune, qui débutera à 15 h 15, comprendra un exposé sur les modifications qu’on propose d’apporter aux Lignes directrices relatives aux communications sur les questions d’application visées aux articles 14 et 15 de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement. Les membres d’un groupe de travail trilatéral chargé par le Conseil de la CCE (composé des ministres fédéraux de l’Environnement des trois pays) d’examiner le processus de communication des citoyens discuteront des révisions proposées et répondront aux questions à ce sujet. Le CCPM annoncera prochainement une période de 30 jours durant laquelle le public sera invité à commenter les révisions en question.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video