Communiqué

Gardez la date : tribune publique sur l’avenir de l’énergie en Amérique du Nord, le 18 avril

Montréal, le 1er mars 2012 — Ce printemps, joignez-vous au Comité consultatif public mixte (CCPM) de la Commission de coopération environnementale (CCE), à Toronto, pour une importante tribune publique consacrée à l’avenir de l’énergie en Amérique du Nord, intitulée : Favoriser une économie à faibles émissions de carbone à l’horizon 2030 et au-delà.

Le CCPM regroupera les spécialistes de l’énergie provenant du Canada, du Mexique et des États-Unis, qui répondront aux questions relatives à l’état actuel des énergies renouvelables, ainsi que leur potentiel pour l’avenir.

Divers conférenciers aborderont un éventail de questions liées à l’énergie, notamment : Quel est l’avenir des énergies renouvelables en Amérique du Nord? Quels progrès a-t-on observés depuis la publication, en 2007, du rapport de la CCE intitulé Stimuler les marchés de l’électricité renouvelable en Amérique du Nord? Quels sont les problèmes et les obstacles qui nuisent à l’utilisation des énergies renouvelables? Comment peut-on promouvoir les projets axés sur l’énergie renouvelable dans les collectivités éloignées?

Faites une croix dans votre calendrier dès maintenant, afin de participer à cet événement gratuit à Toronto, au Canada, le mercredi 18 avril. Nous afficherons prochainement plus d’information (notamment l’ordre du jour et les formulaires d’inscription) sur le site Web de la CCE.

Nouveau membre mexicain pour le CCPM

Ce mois-ci, le Mexique a désigné Luis Farías Martínez comme nouveau représentant des citoyens au sein du Comité consultatif public mixte (CCPM). M. Farías Martínez est vice-président principal responsable de l’énergie et de la durabilité chez Cementos Mexicanos (CEMEX) et président du centre mexicain d’études sur le développement durable dans le secteur privé (CESPEDES). Cliquez ici pour lire sa biographie et en savoir plus à propos des 14 autres membres du CCPM, qui représentent les trois pays nord-américains.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video