Communiqué

Exprimez-vous lors de notre tribune publique internationale

Cette activité, qui sera diffusée en direct sur le Web, portera sur le mouvement transfrontalier des produits chimiques dangereux et les communications des citoyens sur les questions d’application des lois en Amérique du Nord.

Montréal, le 3 novembre 2011 — Le Comité consultatif public mixte (CCPM) de la Commission de coopération environnementale (CCE) veut connaître votre opinion.

Pour gérer les déchets dangereux et les produits chimiques potentiellement dangereux qui franchissent les frontières de l’Amérique du Nord et réduire leurs effets sur les collectivités, il est essentiel de recueillir des informations publiques à leur sujet, de même que sur leurs destinations finales.

Le lundi 7 novembre, des experts, dont Norman Bebon, de l’US Department of Homeland Security (ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis), César López, du conseil national des maquiladoras et de l’exportation du Mexique, Marisa Jacott, de l’organisme Fronteras Comunes, et César Flores, de Transquímica Binacional, parleront de l’efficacité des mesures prises en Amérique du Nord relativement au mouvement transfrontalier de produits chimiques dangereux et aux préoccupations locales.

Des représentants d’Ecojustice (Canada) et du Centro Mexicano de Derecho Ambiental, de même qu’un avocat qui a travaillé pour la Waterkeeper Alliance (États-Unis), donneront leur avis sur le processus de communications des citoyens sur des questions d’application des lois, géré par la CCE.

Ne ratez pas cette occasion. Inscrivez-vous avant le vendredi 4 novembre et participez à la discussion au Hilton Garden Inn, à El Paso. L’activité est gratuite et ouverte au public, mais le nombre de places est limité.

Si vous ne pouvez pas y assister en personne, vous pouvez vous inscrire à la webdiffusion et participer en ligne; vous pourrez écouter les interventions en français, en anglais ou en espagnol, et soumettre vos questions et commentaires par courriel, à compter de 9 h (HNR) le 7 novembre.

Le formulaire d’inscription et l’ordre du jour sont disponibles sur le site Web de la CCE.

Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de communiquer avec Marcela Orozco, agente de liaison du CCPM, à l’adresse jpac@cec.org.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter @CECweb.

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Cependant, à compter de 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle sera désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE constitue un organisme qui rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video