Photo of the North American Continent

Communiqué

Des nouveaux rapports de la CCE examinent les principaux catalyseurs de la dynamique du carbone forestier

Les rapports indiquent le rôle crucial que les forêts nord-américaines jouent dans l’atténuation des changements climatiques

Montréal, le 15 février 2016—La Commission de coopération environnementale (CCE), en collaboration avec les organismes nationaux responsables des forêts du Canada, du Mexique et des États-Unis, vient de publier deux rapports qui soulignent le rôle central que jouent les forêts d’Amérique du Nord dans l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le rapport sommaire, Modélisation et évaluation intégrées de la dynamique du carbone forestier en Amérique du Nord : Outils de suivi des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts et de leur élimination, et de présentation de rapports et de projection connexes, et le rapport technique afférent font la synthèse de plusieurs années de travaux concertés menés par des experts en vue d’améliorer et d’harmoniser entre les trois pays les méthodes qui servent à évaluer l’évolution des stocks de carbone et les causes des changements dans ces stocks. Les rapports présentent aussi l’utilisation d’outils pour estimer le bilan des GES dans les forêts, soumettre des rapports à cet égard et faire des projections concernant les bilans futurs des GES.

Les arbres absorbent le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère et l’emmagasinent dans les écosystèmes forestiers et les produits ligneux récoltés. L’Accord de Paris sur les changements climatiques, adopté par 195 pays en décembre 2015, reconnaît ce rôle de première importance des forêts dans l’atténuation des changements climatiques.

Les rapports de la CCE contribuent à la mise au point de politiques et d’initiatives au Canada, au Mexique et aux États-Unis en vue de réduire les émissions de carbone et d’améliorer la capacité de nos forêts à éliminer le carbone de l’atmosphère.

Au cours de la prochaine phase de ces travaux, les outils élaborés seront appliqués à l’évaluation d’options d’atténuation des changements climatiques dans des paysages représentatifs du secteur forestier en Amérique du Nord.

Tenez-vous au courant des travaux de la CCE en nous suivant sur Twitter à @CECweb ou sur Facebook à www.facebook.com/cceconnexion.

Forest Carbon

Qui sommes-nous?

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en 1994 en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Or, depuis 2020 et conformément au nouvel Accord Canada‒États-Unis‒Mexique (ACEUM), elle est désormais régie par l’Accord de coopération environnementale (ACE). La CCE rassemble un éventail d’intervenants issus du grand public, de peuples autochtones, des jeunes, d’organisations non gouvernementales, du milieu universitaire et du domaine des affaires en vue de trouver des solutions qui permettent de protéger l’environnement que partagent les trois pays nord-américains, mais tout en favorisant un développement économique durable au profit des générations actuelles et futures.

La CCE réalise ses activités grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles), et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

About the CEC video