Projet

La préservation des prairies et des oiseaux migrateurs

État actuel : Actif
Plan opérationnel : 2021
Durée du projet : 36 mois
Date de début du projet : 15 novembre 2021

Les prairies centrales de la région des grandes plaines de l’Amérique du Nord (Great Plains) constituent un écosystème commun qui s’étend du sud du Canada au nord du Mexique en traversant les États-Unis. Il s’agit de l’un des écosystèmes qui sont le plus en péril en Amérique du Nord, et où l’on trouve de nombreuses espèces endémiques qui dépendent des pâturages et qui sont en péril, menacées ou en voie de disparition. En outre, les prairies centrales offrent de précieux services écologiques (p. ex. la séquestration du carbone, l’alimentation en eau, la régulation du débit d’eau et le contrôle de l’érosion) et jouent un rôle crucial pour la durabilité de l’agriculture au sein des collectivités et des économies rurales. En s’appuyant sur les travaux antérieurs de la Commission de coopération environnementale (CCE) en matière de conservation des prairies et sur des efforts en cours, notamment la Central Grasslands Roadmap (guide cartographique des prairies centrales) et la JV8 Central Grasslands Initiative (stratégie JV8 de conservation des prairies centrales), le projet actuel permettra de combler des lacunes reconnues en ce qui a trait à la préservation des prairies centrales.

Si vous désirez en savoir plus sur ce projet, en voici la description détaillée.

Enjeux

  • Les prairies centrales de l’Amérique du Nord constituent un écosystème particulièrement menacé, qui a subi des pertes et des dégradations importantes.
  • Compte tenu du fait que les prairies centrales constituent un écosystème commun qui s’étend du sud du Canada au nord du Mexique, l’efficacité de leur conservation nécessite une participation inclusive et diversifiée de partenaires à l’échelle de l’Amérique du Nord.

But

  • La CCE appuie la conservation des prairies centrales en fournissant des renseignements au sujet des dimensions humaines que revêt leur préservation, en élaborant un cadre en vue d’échanger des données de façon efficace, et en favorisant les possibilités de collaboration inclusive et diversifiée.

Résultats escomptés

  • L’analyse de la conservation des prairies en s’appuyant sur les sciences sociales.
  • Un cadre normalisé de suivi de l’évolution des prairies.
  • La participation de partenaires sous-représentés ou de nouveaux partenaires aux efforts permanents qui sont déployés en matière de conservation des prairies centrales.

Partenaires participants

Pour plus d'information sur ce projet ou pour collaborer avec nous, contactez :

Lucie Robidoux
Écosystèmes, Chef d'unité
514-350-4311