À propos de ce projet

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2011 et 2012

Les appareils électroniques – télévisions, téléphones intelligents et ordinateurs – font partie intégrante de la vie d’aujourd’hui. Ils sont plus abordables que jamais, sauf qu’ils deviennent très rapidement désuets. Lorsque c’est le cas, la plupart d’entre eux sont mis au rebut, entreposés ou expédiés vers des pays où le recyclage ne s’effectue pas toujours de façon respectueuse de l’environnement. Les appareils électroniques contiennent quelque 40 à 60 composants et métaux qui, lorsqu’ils ne sont pas gérés adéquatement, peuvent présenter d’importants risques pour la santé et l’environnement en raison de la lixiviation de métaux tels que le plomb, le mercure et le cadmium, ou l’écoulement de composés éventuellement dangereux tels que les produits ignifuges à base de brome.

La gestion écologiquement rationnelle (GER) des déchets électroniques est une question préoccupante en Amérique du Nord, en raison du nombre toujours plus grand d’appareils électroniques mis au rebut chaque année qui contiennent des matières et substances dangereuses. Pour cette raison, le Canada, le Mexique et les États-Unis ont mis un projet sur pied afin de dresser un portrait des mouvements transfrontaliers, ou flux, des ordinateurs, des moniteurs et des autres appareils électroniques usagés et en fin de vie utile en Amérique du Nord. Ce projet a pour but de quantifier et de caractériser les importations et les exportations de matériel électronique usagé à partir et à destination de l’Amérique du Nord, et de fournir ainsi aux décideurs de l’information dont ils peuvent se servir pour élaborer des politiques et des stratégies et les appliquer afin de résoudre ce problème à l’échelle du continent.