Sunset over a field

Subvention EJ4Climate

Des écosystèmes durables et des économies résilientes grâce à la mariculture

Organisation: Native Village of Eyak

Guidé par son conseil tribal, ce village fournit des services aux membres de la tribu d’une manière acceptable en tenant compte des valeurs culturelles et des traditions des Autochtones de l’Alaska, dans le but d’améliorer le bien-être physique et spirituel de ce peuple.

Emplacement géographique : Cordova, Alaska. Le village autochtone d’Eyak, et les collectivités côtières du golfe du Prince William et du delta du fleuve Copper.
Pays : États-Unis
Autres organismes qui participent : La société Ocean Rainforest, La Coast Guard (Garde côtière) des États-Unis, La compagnie de chemins de fer Alaska Railroad, Les pêcheurs locaux

Actif

©Native Village of Eyak

Contexte

Le village autochtone d’Eyak, habité par une tribu d’Alaska reconnue par le gouvernement fédéral américain, a connu des difficultés économiques liées à des déversements de pétrole, aux changements climatiques et à l’acidification des océans dans le golfe du Prince William, les eaux traditionnelles du peuple Eyak. Le réchauffement et l’acidification de ces eaux ont contribué au déclin des aliments traditionnels et des moteurs économiques de la région. La mariculture de varech peut atténuer l’acidification en absorbant le dioxyde de carbone, en plus de ne nécessiter aucun engrais, pesticide ou herbicide. Le varech d’Alaska, qui séquestre le carbone, donne un fourrage qui offre l’avantage supplémentaire de réduire considérablement les émissions de méthane lorsque le bétail s’en nourrit. De plus, l’aménagement d’un habitat pour la vie marine et la sécurité alimentaire de cette collectivité isolée font partie des services écosystémiques supplémentaires que fournissent les fermes de varech ainsi que des avantages économiques dont bénéficient les membres de la tribu. Le village d’Eyak a l’occasion de devenir un chef de file d’une nouvelle industrie résiliente qui pourrait atténuer les changements climatiques et créer des emplois innovants pour les membres de la tribu.

Objectifs

Le programme visant des écosystèmes durables et des économies résilientes grâce à la mariculture permettra : 1) de concevoir un programme de mariculture durable afin de contribuer à la résilience économique de la tribu et de faciliter la séquestration du carbone dans le golfe du Prince William; 2) d’aménager une ferme de varech à partir de matériaux récupérés afin de réduire la quantité de déchets dans les sites d’enfouissement et d’éviter que ces matériaux n’aggravent la crise que suscitent les déchets marins; 3) d’élaborer un programme de mariculture pour les jeunes de la tribu afin de leur offrir des possibilités de formation professionnelle, car ils seront un jour le pilier de l’économie bleue dans le golfe du Prince William.

Principales activités

La première saison de croissance et le début de ce programme auront lieu à l’automne 2022, lorsque la ferme de varech, une série de filières auxquelles sont attachés des plants de varech, sera mise en place. Le varech croîtra tout au long de l’hiver, puis la récolte aura lieu au printemps 2023. Des partenariats ainsi que des bouées, des lignes et des ancres remises à neuf serviront à l’aménagement de la ferme, et au cours des activités, le conseil tribal des jeunes aidera les mariculteurs à chaque étape de leur apprentissage en culture du varech dans l’Alaska rural.

Résultats

Ces efforts permettront de produire plusieurs tonnes de sucre comestible et de rubans de varech cultivés par les mariculteurs ainsi que par un groupe de jeunes de la tribu nouvellement initiés à cette culture. Une partie du varech sera remis aux programmes de sécurité alimentaire du village autochtone d’Eyak pour être distribué aux membres de la tribu, dont les aînés. Le reste sera transformé en fourrage avec l’aide de la société Ocean Rainforest afin de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre associées à l’agriculture terrestre. Toutes les recettes seront réinvesties dans le programme visant des écosystèmes durables et des économies résilientes grâce à la mariculture.