À propos de ce projet

État actuel : Conclu
Plan opérationnel : 2011 et 2012

Ces travaux se poursuivent dans le cadre d’un projet qui s’inscrit dans le Plan opérationnel pour 2013-2014.

Habitations insalubres, surpeuplement, mauvaise qualité de l’air intérieur, absence d’installations sanitaires et d’autres conditions du milieu contribuent à de graves problèmes de santé au sein de certaines collectivités autochtones. Chaque année, dans certaines régions d’Alaska, un nourrisson sur quatre est hospitalisé en raison d’une infection respiratoire aiguë, et les taux d’hospitalisation de nourrissons atteints de maladies respiratoires aiguës et chroniques dans ces collectivités font partie des plus élevés jamais enregistrés. Les populations des collectivités éloignées n’ont pas toujours accès à des soins d’urgence adéquats pour traiter ces enfants, et les coûts de transport et d’hospitalisation peuvent dépasser 50 000 $US par enfant. La bronchectasie, un grave type de pneumonie chronique pratiquement éradiqué dans les pays développés, demeure courante chez les enfants autochtones en bas âge d’Alaska.

Ce projet vise à démontrer que de l’information et des modifications sans frais ou peu coûteuses aux habitations, comme le remplacement du poêle à bois et l’amélioration de la ventilation, peuvent contribuer à réduire le recours aux soins respiratoires au sein des populations autochtones d’Alaska en atténuant leur exposition aux polluants atmosphériques dans les habitations.