Des conseils pour aider les différents secteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire à mesurer la perte et le gaspillage d’aliments.

Ménages

Introduction

Au sein de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, le secteur des ménages comprend la préparation et la consommation d’aliments à la maison. Bien que les ménages fassent rarement le suivi de leur gaspillage alimentaire, des organisations gouvernementales ou non gouvernementales pourraient vouloir connaître l’étendue de la PGA dans ce secteur. Dans ce guide, le secteur des ménages ne comprend que les aliments consommés à la maison ; ceux qui sont consommés à l’extérieur font partie du secteur du service alimentaire.

Les causes de la PGA à la maison sont variées : erreurs lors de la préparation, infrastructure ou méthodes d’entreposage inadéquates, parage pour l’uniformité, produits difformes, aliments échappés ou renversés durant la manipulation, mauvaise planification des portions, contamination, production excédentaire, préoccupations relatives à la salubrité des aliments et une foule d’autres facteurs.

Méthodes utilisées pour mesurer la PGA

Les méthodes appropriées de mesure de la PGA dépendent du contexte dans lequel le mesurage est effectué et des informations qui sont disponibles. Répondez d’abord aux cinq questions suivantes :

  • Avez-vous un accès direct aux aliments perdus ou gaspillés? Est-ce que la méthode oblige à compter, manipuler ou peser directement les aliments perdus et gaspillés?
  • Quel degré de précision vous faut-il? Dans quelle mesure les données recueillies grâce à cette méthode seront-elles précises?
  • Combien de temps et de ressources pouvez-vous consacrer à la mesure de la PGA? Il s’agit de la quantité relative de ressources (temps, argent, équipement) nécessaire à l’application de la méthode.
  • Avec-vous besoin d’une méthode permettant de déterminer les causes de la PGA? Certaines méthodes peuvent aider à établir les causes de la PGA, d’autres pas.
  • Voulez-vous suivre les progrès dans le temps? Certaines méthodes permettent d’évaluer les augmentations ou les réductions de la PGA au fil du temps.

En fonction de vos besoins et des réponses à ces questions, reportez-vous au tableau 13 pour choisir la ou les méthodes les plus appropriées. Si vous avez divers types d’aliments perdus et gaspillés (p. ex., solides et liquides), vous devrez peut-être utiliser plus d’une méthode.

Tableau 13. Méthodes utilisées pour mesurer la PGA dans le secteur des ménages

Nom de la méthode Besoin d’un accès direct aux aliments perdus et gaspillés Degré de précision Niveau de ressources nécessaires Détermination des causes Suivi des progrès dans le temps
Méthodes de collecte de nouvelles données
Journaux Non Faible-moyen Moyen Oui Oui
Mesure directe Oui Élevé Élevé Oui Oui
Entrevues/ sondages Non Faible-moyen Moyen-élevé Oui Oui
Analyse de la composition des déchets Oui Élevé Élevé Non Oui
Méthodes fondées sur les données existantes
Données indirectes Non Faible Faible Non Non
Registres Non Variable* Faible Non Oui
Méthodes moins couramment utilisées
Bilan de masse Non Moyen Faible Non Oui

*La précision dépend du type de registre utilisé : par exemple, les reçus de transfert de déchets peuvent permettre une détermination très précise des niveaux de PGA, tandis que d’autres registres ne le permettent pas.
Nota : Cette liste de méthodes n’est pas exhaustive.
Source : Auteurs.

Si vous avez besoin d’aide supplémentaire pour choisir une méthode, vous pouvez utiliser le FLW Quantification Method Ranking Tool (outil de classification des méthodes de quantification de la PGA), du Food Loss and Waste Protocol, qui renferme 11 questions sur votre situation et fournit une liste des méthodes, par ordre d’importance, en fonction de vos réponses,

Étude de cas — ménages

Un sondage mené auprès des ménages à Mexico et à Jiutepec, au Mexique, a permis de recueillir des renseignements sur la démographie et les comportements consignés dans un journal de la PGA tenu pendant une semaine. Les données obtenues permettent de brosser un tableau plus complet de la PGA dans les ménages et d’analyser les effets de divers facteurs socioéconomiques en vue de déterminer les causes fondamentales de la PGA à la maison. Les organismes gouvernementaux, les ONG et d’autres organisations pourraient utiliser les informations pour déterminer l’efficacité potentielle des stratégies d’intervention. Une telle façon de faire facilite l’élaboration de méthodes de prévention de la PGA mieux adaptées (et, idéalement, plus efficaces) que les sondages et les journaux de portée plus générale (Jean-Baptiste, 2013).