Richard A. Morgan deviendra le nouveau directeur exécutif de la Commission de coopération environnementale de l’Amérique du Nord

Montréal, le 5 juillet 2019 Le Conseil de la Commission de coopération environnementale (CCE) a annoncé aujourd’hui la nomination de Richard Morgan à titre de neuvième directeur exécutif du Secrétariat de la CCE.

Ancien commissaire de la Commission mixte internationale (CMI), M. Morgan y a dirigé la section canadienne, a assuré la supervision des projets ayant des répercussions sur le niveau et le débit d’eau dans les régions transfrontalières canado‑américaines, et a aussi mené des enquêtes sur des problèmes touchant ces régions. Il possède plus de 30 ans d’expérience en affaires publiques et en administration de sociétés privées et d’organismes gouvernementaux.

M. Morgan, qui est né à Sherbrooke et a grandi à Montréal, au Québec, apporte à la CCE une riche expérience en matière de politiques publiques, de relations internationales et de gestion du changement. Il a commencé sa carrière en politique en 1986, à titre d’adjoint de direction du premier ministre du Canada, immédiatement après avoir obtenu un diplôme en administration des affaires à l’Université d’Ottawa. Par la suite, il est devenu directeur des opérations au Cabinet du premier ministre, où il a dirigé d’imposantes équipes et activités multidisciplinaires, et a eu la responsabilité d’organiser des sommets internationaux d’une grande importance.

De 1994 à 2014, M. Morgan a occupé des postes de cadre spécialisé en planification stratégique, en communications et en affaires publiques au sein de sociétés-conseils en gestion et en relations publiques. Plus récemment, il a fini d’exercer un mandat de quatre ans à la CMI, où le gouvernement du Canada lui avait demandé de siéger à titre de commissaire.

La nouvelle présidente du Conseil de la CCE et ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a accueilli chaleureusement M. Morgan à son nouveau poste et a déclaré : « M. Morgan accède à la fonction de directeur exécutif alors que la CCE célèbre 25 ans d’une coopération environnementale fructueuse à l’échelle de l’Amérique du Nord. Au nom du Conseil, je tiens à souligner que nous sommes impatients de travailler avec lui afin de poursuivre l’application des priorités en matière d’environnement et de commerce, et ce, en collaborant avec les gouvernements, les collectivités locales et autochtones, le milieu universitaire, les entreprises et les jeunes ».

M. Morgan succède à César Rafael Chávez dont le mandat de trois ans à titre de directeur exécutif arrivera à terme le 15 juillet prochain. Dans leur déclaration ministérielle de 2019, les membres du Conseil de la CCE ont remercié M. Chávez de sa précieuse contribution et du dévouement dont il a fait preuve à la tête du Secrétariat de la CCE.