Les groupes communautaires répondent avec enthousiasme à l’appel de propositions du nouveau programme de subventions de la CCE en présentant des projets novateurs

Dans le cadre de ce nouveau programme de subventions, la CCE a reçu plus de 500 propositions visant à s’attaquer à des enjeux environnementaux locaux dans l’ensemble de l’Amérique du Nord.

Montréal, le 16 septembre 2011 — Des groupes communautaires et des organismes environnementaux ont répondu en grand nombre à l’appel de propositions visant le financement de projets dans le cadre du nouveau programme de subventions de la Commission de coopération environnementale (CCE), le Partenariat nord-américain pour l’action communautaire en environnement (PNAACE), que le Conseil de la CCE a lancé en juin dernier au cours de sa session annuelle.

À la date limite de présentation des propositions préliminaires, au mois d’août, la CCE avait reçu plus de 500 de ces propositions, lesquelles dressent des plans novateurs en vue de s’attaquer à d’importants problèmes environnementaux au sein des collectivités, et ce, du Yukon au Chiapas. Les propositions s’étendent, entre autres, du renforcement des capacités dans des collectivités rurales afin de mesurer les stocks de carbone en forêt, à la création d’emplois locaux dans les domaines de l’agriculture biologique, de l’écotourisme et de l’exploitation de nouvelles sources d’énergie, à la réduction de l’exposition à des substances toxiques et à l’amélioration de la qualité de l’eau.

Les propositions font maintenant l’objet d’un examen et la CCE communiquera ultérieurement avec un nombre restreint de demandeurs pour les inviter à présenter une proposition détaillée. L’annonce des projets subventionnés aura lieu en décembre.

La CCE est reconnaissante envers tous les demandeurs d’avoir soumis à son attention des idées de projet destinées à améliorer l’environnement et à faire en sorte que les collectivités nord-américaines deviennent de meilleurs lieux de vie.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du PNAACE, prière de consulter le site Web de la CCE ou de suivre les activités connexes sur Facebook et Twitter à l’adresse @CECweb.