Le bonheur est dans les prés

Un document fondamental expose les changements profonds qui sont nécessaires pour garder les prairies de l’Amérique du Nord productives et saines pour les collectivités rurales.

Montréal, le 23 octobre 2013Les prairies saines permettent l’élevage – l’une des formes d’agriculture les plus durables au monde – et offrent d’importants avantages à la faune et aux économies rurales. En Amérique du Nord, elles disparaissent plus rapidement que les autres terres et seule une action concertée des grands éleveurs, des défenseurs de l’environnement et des organismes publics leur donnera le coup de pouce dont elles ont besoin.

La publication aujourd’hui de L’Alliance des prairies d’Amérique du Nord : Un cadre pour le changement représente le travail de plus de 70 experts en prairies du Canada, du Mexique et des États‑Unis qui ont uni leurs forces pour élaborer cette approche collaborative.

Le document met en évidence les prairies en tant qu’actif essentiel, à la fois économique, culturel et naturel, et souligne l’importance charnière de faire participer les intendants du territoire agricole – en particulier les grands éleveurs et la communauté de la conservation – et de collaborer avec eux à les protéger.

Le cadre mentionne cinq priorités clés :

  1. Faire participer la société, tant urbaine que rurale.
  2. Faire participer les intendants actuels et futurs du territoire agricole.
  3. Améliorer la viabilité économique des fermes d’élevage.
  4. Harmoniser les politiques agricoles et environnementales.
  5. Déterminer, accroître et améliorer l’applicabilité de la recherche et de la surveillance.

Pour lire le document au complet, cliquez ici. Parmi les collaborateurs, on retrouve des défenseurs de l’environnement, des associations de grands éleveurs, des chercheurs, des spécialistes gouvernementaux en parcours naturels et d’autres experts en prairies. Ces experts ont participé à trois réunions des partenaires et des experts en prairies de l’Amérique du Nord accueillies par la Commission de coopération environnementale (CCE), et collaboré à rédiger ce cadre d’une alliance des prairies d’Amérique du Nord.

Demeurez à l’écoute! À suivre, une base de données en ligne sur les pratiques de gestion avantageuses des prairies, et un appel de projets pilotes…

La CCE lancera bientôt une base de données en ligne qui présentera plus de 90 pratiques avantageuses de gestion des prairies; ces pratiques représenteront la contribution de grands éleveurs, d’associations d’élevage, d’organismes gouvernementaux et d’organisations non gouvernementales de l’Amérique du Nord tout entière.

De plus, dans le cadre du projet sur les prairies de la CCE pour 2013‑2014, la Commission financera des projets pilotes réalisés sur le terrain au Canada, au Mexique et aux États-Unis; ces projets feront la démonstration des avantages économiques et environnementaux d’une façon axée sur la conservation d’aborder la production de bétail.