La CCE met sur pied un groupe d’experts afin de mesurer plus efficacement la perte et le gaspillage d’aliments en Amérique du Nord

Montréal, le 22 mai 2018—La Commission de coopération environnementale (CCE), en partenariat avec Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), le  Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (Semarnat, ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles du Mexique) et l’US Environmental Protection Agency (EPA, Agence de protection de l’environnement des États-Unis), annonce la mise sur pied d’un nouveau groupe d’experts trinational qui a pour mandat de promouvoir les méthodes de mesure de la perte et du gaspillage dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire en Amérique du Nord.

La première réunion du groupe d’experts de la CCE sur la mesure de la perte et du gaspillage d’aliments a eu lieu à Mexico, au Mexique, du 15 au 17 mai 2018. Les membres du groupe ont essayé de déterminer quelles méthodes et pratiques exemplaires permettraient de mesurer plus efficacement la perte et le gaspillage d’aliments dans la chaîne alimentaire d’Amérique du Nord.

Dans son discours inaugural, Jorge Carlos Hurtado Valdez, vice-ministre mexicain pour la promotion et la réglementation environnementales, a déclaré : « Pour lutter efficacement contre les pertes et le gaspillage alimentaires, il faut disposer des outils appropriés pour les décideurs des secteurs privé et public et de la société en général. »

« Il est essentiel de mesurer la perte et le gaspillage d’aliments afin d’aider les gouvernements, l’industrie alimentaire et les entreprises à savoir quelle quantité de nourriture est perdue et gaspillée, et à comprendre pourquoi — afin de pouvoir prévenir et gérer ce problème », a déclaré César Rafael Chávez, directeur exécutif de la CCE.

Durant la réunion de trois jours, des spécialistes d’Enviro-Stewards Inc., du Centre for Food Chain Excellence (Centre pour l’excellence de la chaîne alimentaire), de la Provision Coalition, de Nestlé, de l’organisation Restaurantes Toks, du Waste and Resources Action Programme (programme d’action « déchets et ressources »), de la Banque mondiale, du Fonds mondial pour la nature et du World Resources Institute (Institut des ressources mondiales), ainsi que des représentants d’ECCC, du Semarnat,  de l’EPA et de l’US Department of Agriculture (ministère de l’Agriculture des États-Unis) ont contribué de manière significative à l’élaboration de deux documents — un rapport technique et un guide pratique — décrivant comment on peut mesurer plus efficacement la perte et le gaspillage d’aliments, et calculer leur impact environnemental et socio-économique.

Ce groupe d’experts réputés continuera à collaborer afin d’aider le Canada, le Mexique et les États-Unis à mesurer la perte et le gaspillage d’aliments à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, dans le respect des normes internationales.

À propos du projet de la CCE intitulé Mesure et atténuation de la perte et du gaspillage d’aliments

En s’appuyant sur les résultats de son initiative de 2015-2016 sur la réduction et la récupération des déchets alimentaires en Amérique du Nord, la CCE a lancé un nouveau projet qui redéfinit les priorités en matière de mesure et d’atténuation de la perte et du gaspillage d’aliments. Créé dans le cadre du Plan opérationnel 2017-2018 de la CCE, le projet vise également à offrir des outils et de l’information sur la prévention des pertes et du gaspillage et la réduction de leurs répercussions sur la sécurité alimentaire, l’économie et l’environnement en Amérique du Nord.

Pour consulter notre plus récent rapport sur la situation au chapitre de la perte et du gaspillage d’aliments en Amérique du Nord, ainsi que le document infographique qui l’accompagne, visitez <www3.cec.org/fw/fr/>.

Pour en savoir plus sur les travaux novateurs menés par la CCE sur la perte et le gaspillage d’aliments, contactez David Donaldson, chef d’unité, Croissance verte, à l’adresse ddonaldson@cec.org.